ici c'est
Accueil > societe > LUTTE CONTRE LE CHOMAGE DES JEUNES: E-emploi voit le jour à Thiès

LUTTE CONTRE LE CHOMAGE DES JEUNES: E-emploi voit le jour à Thiès

FLASHACTU.INFO-Une plateforme de recherche d’emploi, E-emploi, est née à Thiès selon lequotidien. A l’initiative du  Front social du tourisme (Fst), la plateforme est, selon Doudou Gnagna Diop, une innovation qui consiste à mettre en ligne la demande et l’offre en termes d’emploi dans la région de Thiès. «En réfléchissant, nous nous sommes rendu compte que les demandeurs d’emploi n’ont pas d’outils de jonction aux entreprises qui doivent les embaucher et vice-versa. Les entreprises aussi n’ont pas les contacts des personnes ressources, surtout des jeunes ou des qualifiés qui sont dans nos quartiers et villes.» D’où la pertinence de la mise sur pied d’une plateforme qui va permettre, selon le président du Fst, aux demandeurs d’emploi qualifiés, aux chômeurs, qu’ils soient jeunes ou adultes, d’avoir de l’emploi. M. Diop de renseigner que, «le tourisme a éjecté beaucoup de personnes ressources ces deux dernières années avec la fermeture de 11 grands hôtels dans la Petite Côte. Et parmi ces personnes ressources, nous avons des Thiessois, Mbourois, Joaliens… qui sont actuellement au chômage et ne peuvent pas retrouver d’emploi. C’est la première cible de la plateforme». L’autre cible, indique-t-il, ce sont les étudiants qui ont terminé leurs études et qui ont du mal à s’insérer dans la vie active parce qu’ils ne savent pas à qui s’adresser pour passer leur demande d’emploi. Idem pour les jeunes ouvriers professionnels qualifiés qui sont dans les quartiers, alors qu’il y a des entreprises qui ont besoin de cette qualification de main-d’œuvre, d’artisanat, d’art que ces jeunes possèdent. Ces derniers vont s’inscrire dans E-emploi qui sera géré par une plateforme virtuelle et informatisée avec une base de données, à l’arrière-plan une personne ressource salariée. Ce dernier va collecter les données des demandeurs d’emploi, mais également celles de l’offre d’emploi issue des petites et grandes entreprises nationales et même de l’informel. Pour dire, selon lui, «que cela va être un point de rendez-vous, de connexion et d’échanges». Mieux, informe-t-il, «il n’est pas nécessaire de maîtriser l’informatique parce qu’il y a une personne qui est chargée de gérer cet outil. Elle va le vulgariser et créer la base de données où tous les renseignements et informations concernant les demandeurs d’emploi et les employeurs seront inscrits»

Laisser un commentaire

Top