ici c'est
Accueil > societe > Cafouillage à la Fédé de basket: Absence de communication, pas de planning des Lions

Cafouillage à la Fédé de basket: Absence de communication, pas de planning des Lions

FLASHACTU.INFO-L’Equipe nationale masculine de basket a débuté hier sa préparation en direction du tournoi préolympique de Manille. Un début totalement chaotique sur le plan de la communication, une fois de plus, au sein de l’équipe fédérale dirigée par Me Babacar Ndiaye. Entre un président «invisible» et un Directeur technique national (Dtn) aphone et incapable de livrer la moindre information sur le planning (heures et nombre de séances) de la première phase de préparation à Dakar, c’est le cafouillage général !

D’ailleurs, pour cette première journée d’hier, la presse n’avait rien à se mettre sous la dent concernant le planning des Lions. C’est finalement en pleine séance qu’un communiqué a été balancé aux journalistes via leur mail annonçant un point de presse pour ce mercredi.

Mais d’où vient ce «Manager» ?
Mais le plus cocasse a été la présence de ce nouveau «Manager» de l’Equipe nationale qui s’est présenté à la presse comme principal interlocuteur. Quand et dans quelle condition a-t-il été nommé ? Pourquoi il s’est lui-même présenté à la presse alors que ce rôle revient aux fédéraux ? Autant de questions qui viennent confirmer cette cacophonie notée autour de la gestion de l’Equipe nationale.
Mais faut dire qu’il n’y avait pas que ce manque de com’ et ce «show» du nouveau «Manager». Il y avait quand même une note positive hier sur le parquet de Marius Ndiaye avec la présence du nouveau coach des Lions. Le technicien espagnol ayant donné une bonne impression prouvant qu’il est bien dans son élément. Pourvu qu’il ne soit pas déçu de la manière dont l’instance fédérale gère notre basket.

C’EST DIT… C’EST DIT… C’EST DIT…

Malèye Ndoye, capitaine des Lions : «Il y a une liberté de jeu chez le nouveau coach»
«C’est une nouvelle aventure qui débute, avec un nouveau groupe, un nouveau staff. L’ambiance est différente. Le nouveau coach essaie d’amener de nouvelles règles en misant sur l’unité. Ce que j’ai remarqué déjà avec lui, c’est qu’il y a une liberté de jeu, mais avec des règles précises. C’est une bonne chose pour rivaliser avec les grandes équipes. Concernant le groupe, je peux dire que ce sont des jeunes très motivés. Il y a une bonne vie de groupe pour l’instant. D’autres cadres vont rejoindre le groupe et on pourra commencer sérieusement le travail.»

Lamine Sambe, ailier des Lions : «Je découvre enfin la sélection»
«J’ai trouvé un bon groupe. L’intégration s’est faite facilement parce que je connaissais certains joueurs. Les anciens nous ont également bien intégrés. Si je suis là, c’est pour l’amour du pays. Représenter son pays, il n’y a rien de mieux. Cela faisait longtemps que j’avais envie de venir. Et l’opportunité s’est présentée cette année. Pour le travail avec le coach, tout est clair, net, précis. On a l’assistant coach qui traduit tout ce qu’il dit. On arrive à se comprendre. Je ne connais pas trop le basket africain, mais je regardais souvent des matchs à la télé. On peut dire que je découvre enfin la sélection. Sur le plan personnel, je joue en National  et on a fait une bonne saison pour finir deuxièmes.»

LEQUOTIDIEN

Laisser un commentaire

Top