ici c'est
Accueil > international > PRÉSIDENCE DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE: AGAPITO MBA MOKUY DECLINE SON PROGRAMME

PRÉSIDENCE DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE: AGAPITO MBA MOKUY DECLINE SON PROGRAMME

FLASHACTU.INFO-Le ministre des Affaires étrangères de Guinée Équatoriale, candidat à la présidence de la Commission de l’Union africaine a décliné hier, jeudi 30 juin, son programme de campagne. Lors d’une conférence de presse, Agapito Mba Mokuy a par ailleurs révélé que le Sénégal n’a pas présenté un candidat officiellement.

A quelques jours de la tenue du prochain sommet des chefs d’États de l’Union africaine, prévue le 17 juillet prochain, à Kigali (Rwanda), la campagne pour la succession de Mme Nkosazana Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission de l’Ua bat son plein entre les trois prétendants au poste. Il s’agit de la ministre des Affaires étrangères du Botswana, le Dr Pelonomi Venson-Moitoi, du Dr Specioza Naigaga Wandira Kazibwe de l’Ouganda et d’Agapito Mba Mokuy, ministre des Affaires étrangères de la Guinée Equatoriale.

Au Sénégal, c’est le ministre des Affaires étrangères de Guinée équatoriale qui a ouvert le ballet des candidats. En conférence de presse hier, jeudi 30 juin, au lendemain de son audience avec le président de la République, Macky Sall, Agapito Mba Mokuy qui se présente comme le candidat qui a le meilleur profil pour prétendre à ce poste, a décliné la feuille de route qu’il compte dérouler si les chefs d’État décident de placer leur confiance en lui. «La Commission de l’Ua est là pour aider les chefs d’État africains à résoudre les problèmes africains. Moi, j’ai fait dix-huit ans à l’Unesco, une organisation beaucoup plus large, beaucoup plus complexe où j’ai occupé les plus hautes fonctions. J’ai aussi la chance d’être polyglotte, je parle toutes les langues de l’Union africaine (Espagnol, Anglais, Français, Portugais et le Fang)».

Comme chantier, l’ancien administrateur du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique de l’Unesco à Bangkok (Thaïlande) promet, une fois porté à la tête de la Commission de l’Ua, d’engager les réformes profondes des structures de l’Ua qui, selon lui, datent de la période coloniale. Lors de ce face-à-face avec les journalistes, Agapito Mba Mokuy s’est non seulement engagé à rationaliser les dons reçus par la Commission de l’Ua mais aussi à réformer le système de financement de cette commission qui, de son avis, est aujourd’hui soutenue à 80% par des ressources non africaines.

Par ailleurs, le plus jeune candidat à la présidence de l’Ua a aussi promis, toujours dans le cadre des réformes qu’il entend engager une fois à la tête de la Commission de l’Ua, une meilleure inclusion des jeunes du continent dans le processus de décision de l’Ua. Interpellé sur la candidature du sénégalais Abdoulaye Bathily, de plus en plus agitée ces derniers jours, le chef de la diplomatie de Guinée équatoriale a déclaré : «D’après toutes les informations que nous avons du point de vue officiel, le Sénégal n’a pas présenté un candidat». Une information démentie par des sources proches du Palais selon lesquelles, Abdoulaye Bathily a déjà  saisi le Président Sall qui aurait donné son aval. Mais faudrait-il encore que l’UA soutienne que les profils déjà présentés ne remplissent les citères édictés pour remplacer Mme Zouma.

Laisser un commentaire

Top