ici c'est
Accueil > politique > IDY ACCULE -PROTOCOLE DE REBEUSS: YOUSSOUF TOURE ET CIE INTERPELLENT ME OUSMANE SEYE ET ME NAFISSATOU DIOP CISSE

IDY ACCULE -PROTOCOLE DE REBEUSS: YOUSSOUF TOURE ET CIE INTERPELLENT ME OUSMANE SEYE ET ME NAFISSATOU DIOP CISSE

FLASHACTU.INFO-Le Réseau des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) est formel sur l’existence d’un «protocole de Rebeuss», entre le patron du parti Rewmi et l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade. En conférence de presse hier, lundi 4 juillet, les poulains de Youssou Touré, président dudit réseau ont invité la notaire Me Nafissatou Cissé, ainsi que la robe noire, Me Ousmane Seye à éclairer la lanterne des Sénégalais sur ladite affaire, non sans informer que l’Ofnac sera saisi. Ils en ont aussi profité pour traiter de tous les noms d’oiseaux Idrissa Seck.

Décidément, le parti au pouvoir est prêt à tout pour laver l’affront porté contre son mentor, non moins chef de l’Etat, par le patron du parti Rewmi. Cette fois-ci, c’est le Réseau national des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) qui est monté au créneau pour s’attaquer à Idrissa Seck. En conférence de presse hier, lundi 4 juillet, le Bureau national dudit réseau reste convaincu de l’existence d’un «protocole de Rebeuss» entre le Sg de Rewmi et l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade. Pour éclairer la lanterne des Sénégalais sur les conditions de la libération, puis du blanchissement d’Idy, les poulains du ministre Secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation, Youssou Touré, invitent la notaire, Me Nafissatou Cissé et l’avocat Me Ousmane Seye à se prononcer sur la question. De l’avis d’Adama Fall, membre dudit réseau, «concernant le protocole de Rebeuss, l’avocat Me Ousmane Seye et la notaire Me Nafissatou Cissé doivent éclairer la lanterne des Sénégalais parce qu’eux seuls en savent le contenu». Mieux, et dans le but d’avoir des réponses claires sur le «deal» passé entre Wade et Idy, ainsi que les accusations de Samuel Sarr, M. Fall a informé de la saisine prochaine de l’Ofnac.

Revenant, par ailleurs, sur les raisons du clash entre le président Abdoulaye Wade et son Premier ministre d’alors, les enseignants «apéristes» ont rappelé, qu’en effet, ce ne sont pas les chantiers de Thiès. A leur avis, le véritable problème a débuté avec la mission que Wade avait confiée à Idy, notamment d’aller récupérer des milliards offerts par un souverain arabe. «Idy, au lieu  d’exécuter convenablement la mission, a préféré en détourner 74 milliards de F Cfa qu’il a soigneusement gardé quelque part», accuse Mactar Thioune, chargé de lire le texte liminaire. Revenant à la charge, Adama Fall a informé que le «deal» de la libération d’Idy consistait à financer la campagne du Pds en 2007, à hauteur de 7 milliards.

Se prononçant, en outre, sur les nombreuses sorties virulentes d’Idrissa Seck contre le président, Lamane Ndiaye, coordonnateur de la cellule de communication dudit réseau, est d’avis que le leader de Rewmi va bientôt commencer à insulter pour aviver la colère des autorités afin d’être arrêté. Il estime toutefois «qu’il (Idy) perd son temps car l’occasion ne lui sera jamais donnée de se «victimiser» pour revenir au devant de la scène». Pour lui, l’ère Idrissa Seck est révolue. D’ailleurs, pour répondre aux attaques des détracteurs de son mentor de ministre, M. Ndiaye, qui trouve que Youssou Touré n’a jamais détourné de l’argent, demande «qui a détourné l’argent issu de la casse de Korhogo?». Dans la même veine, et convaincu que M. Touré n’a tué personne, il s’interroge sur «qui a commandité l’assassinat de Khadim Bousso ? Qui a fomenté un coup d’Etat contre Wade en 2003 ?».

Laisser un commentaire

Top