ici c'est
Accueil > politique > LA COALITION «LER»:UNE NOUVELLE COALITION POLITIQUE AU SEIN DE BBY

LA COALITION «LER»:UNE NOUVELLE COALITION POLITIQUE AU SEIN DE BBY

FLASHACTU.INFO-S’achemine-t-on vers la mort de «Benno bokk yakaar» (Bby) ? Ou va-t-on vers une rivalité entre des coalisés ? En tout cas, un nouveau Groupe des hors coalisés (Ghc) vient de voir le jour. Il est constitué de partis politiques, d’organisations de la société civile et de personnalités indépendantes se réclamant membres de Bby. Ils se sont réunis, hier, en séminaire pour discuter et adopter un projet de document d’orientation et de règlement intérieur de la Coalition Liberté et responsabilité (Ler).

Dans le document sanctionnant les travaux, il est dit que «les participants au séminaire, partageant la vision du président de la République, président de la Coalition Bby, conscients de leur représentativité tant qualitative que quantitative, s’engagent à mutualiser leurs expertises et leurs expériences».

«Les membres de la coalition, pour peser de tout leur poids au sein de Bby, ont décidé : de se doter d’une identité en phase avec leurs aspirations et le rôle qu’ils entendent jouer au sein de la coalition Bby, sous l’appellation Coalition Liberté et responsabilité (Ler). D’adopter un document d’orientation politique et un règlement intérieur. De contribuer à la bonne mise en oeuvre de la stratégie de développement économique et sociale portée par le Pse», informe le communiqué.

«Plus question pour nous d’être marginalisés»

«Les parties prenantes renouvellent leur engagement au chef de l’Etat et le félicitent pour les actions courageuses d’apaisement du climat politique et social dans le cadre du dialogue national ».

Mais, auparavant, dès l’ouverture des travaux,  Me El Hadji Diouf a tenu à préciser l’objet de larencontre. «C’est juste une réaction pertinente, perspicace qui va restaurer à notre groupe sa dignité et sa force. Il n’est plus question pour nous d’être marginalisés au profit d’autres sous coalitions qui ne sont pas plus représentatives que nous. Il fallait réparer cette injustice en responsables et prouver à la face des Sénégalais qu’au sein de Bby, il y a des partis et mouvements qui sont d’égale dignité aux autres coalitions.  Oui au constant des forces en présence», a déclaré Me Diouf. «Nous avons constaté que le Groupe des hors coalisés est plus important que les autres sous-groupes sous coalisés dans la coalition Bby. Donc, il était nécessaire d’organiser ce groupe en sous coalition pour montrer sa force et sa force de frappe, pour que nul n’en ignore, a commencé par le chef de la grande coalition Bby. La caractéristique de cette sous coalition, c’est que les gens sont indépendants, il n’y a pas de chef. Les gens sont jaloux de leur liberté et de l’indépendance de leur parti. Par contre, dans les autres sous coalitions, il y a un chef».

Pour le tonitruant avocat, dans une coalition, il doit avoir un seul chef. Et c’est la coalition Bby qui a son chef : Macky Sall. «Nous sommes jaloux de notre prérogative. Nous restons unis derrière Macky Sall, donc membre à part entière de la coalition Bby. Nous allons profiter de cette occasion pour prouver au président de la République, au chef de la grande coalition, à laquelle nous appartenons, que nous allons peser de toutes nos forces», a conclu Me Diouf.

Laisser un commentaire

Top