ici c'est
Accueil > Actualité > CONDAMNATION D’AÏDA NDIONGUE PAR LA COUR SUPRÊME: l’Ujtl Gifle Macky

CONDAMNATION D’AÏDA NDIONGUE PAR LA COUR SUPRÊME: l’Ujtl Gifle Macky

FLASHACTUINFO-SUDQUOTIDIEN-L’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) condamne l’arrêt rendu par la Cour suprême dans l’affaire des produits phytosanitaires du Plan Jaxaay opposant Aïda Ndiongue à l’État du Sénégal. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction hier, mardi 23 août, le bureau exécutif national de l’Ujtl accuse le chef de l’État d’instrumentaliser la justice pour «assouvir ses intérêts crypto-personnels», notamment «sa honteuse entreprise de décimer le Parti démocratique sénégalais». 

Dans un communiqué transmis à Sud Quotidien hier, mardi 23 août, le bureau exécutif national de l’Ujtl  dénonce la condamnation à un an de prison ferme infligée à Aïda Ndiongue, assortie d’une amende de deux (2) millions de francs CFA et la confiscation de tous ses biens» prononcée par la Cour suprême. En effet, selon cette instance du Pds, ce verdict est la preuve d’une «utilisation de la justice à des fins politiciennes» par l’actuel régime. À ses yeux, le jugement de la Cour suprême est une «énième forfaiture» de Macky Sall contre Aïda Ndiongue. Une forfaiture qui, selon toujours l’Ujtl, «confirme à la face du monde la mainmise» du chef de l’État «sur la justice sénégalaise et l’utilisation qu’il en fait pour assouvir ses intérêts crypto-personnels», notamment «sa honteuse entreprise de décimer le Parti démocratique sénégalais». Car, soulignent les camarades de Toussain Manga, Aida Ndiongue n’a rien fait et «les Sénégalais qui suivent son dossier sont convaincus de son innocence».

«Madame Aida Ndiongue a été innocentée par la justice Sénégalaise dans un procès historique où elle a prouvé de bout en bout son innocence. Par ailleurs, elle n’a jamais été ministre, ni administrateur de crédit, encore moins Directeur. Bref, elle n’a jamais géré des deniers publics. Malheureusement, voilà que la justice de Macky Sall préoccupée par des considérations politiciennes la condamne du simple fait de son ancrage au Pds et son dévouement à la cause d’Abdoulaye Wade et surtout de sa volonté non ébranlée de conduire Karim Wade au Palais en 2019 », dira l’Ujtl. Avant d’indiquer dans la foulée : « Cette décision est manifestement téléguidée par Macky Sall lui-même à travers son bras armé Sidiki Kaba…»

«SI KARIM WADE N’EST PAS CANDIDAT, MACKY SALL NE…»

Par ailleurs, l’Union des jeunesses travaillistes libérales a également tenu a affirmer de manière nette dans ce document qu’elle ne «laissera rien ni personne se mettre au travers de la candidature de Karim Wade» à travers le «débat malsain et irresponsable sur la double nationalité». «S’ils pensent que c’est par la mascarade et les subterfuges politiciens qu’ils vont écarter des candidatures déjà légitimées par le peuple, ils n’ont qu’à déchanter. Ça ne passera pas ». En effet, selon les jeunes libéraux, «il est inimaginable de tenir une élection présidentielle sans la présence du candidat Karim Wade». «Que Macky Sall et son régime retiennent ceci.C’est la ligne rouge à ne pas franchir. Si Karim Wade n’est pas candidat, Macky SALL non plus ne le sera pas», note le texte de l’Ujtl.

Laisser un commentaire

Top