ici c'est
Accueil > societe > DOSSIER SONKO: Le Syndicat des travailleurs:le Syndicat des travailleurs Des impôts et Domaines sursoit à son Grève

DOSSIER SONKO: Le Syndicat des travailleurs:le Syndicat des travailleurs Des impôts et Domaines sursoit à son Grève

FLASHACTU.INFO-Le bureau du Syndicat des travailleurs des impôts et domaines, a décidé de surseoir à son mot d’ordre de grève qui était annoncé pour ce jeudi 15 septembre. Elimane Pouye & Cie soulignent toutefois qu’«il ne s’agit pas de dire que la grève est définitivement levée. Nous avions projeté cette grève pour le jeudi 15 septembre. Mais nous avons décidé d’y sursoir le temps de donner une suite à toutes ces médiations qui sont en cours dans cette affaire». En fait, ces syndicalistes avaient décidé de faire grève pour ce jeudi, dans l’espoir de faire perdre à l’Etat 20 milliards de francs Cfa de recettes fiscales pour manifester leur soutien à leur collègue l’inspecteur des impôts Ousmane Sonko, également chef du parti politique Pastef, radié de la Fonction publique pour ses attaques contre les autorités. Mais du côté de la Direction générale des impôts et des Domaines, on avait vite fait de dire que cette grève n’aurait pas l’impact escompté. Car les entreprises paient pas virement et donc c’était sans risque. Surtout qu’une bonne partie des agents des impôts n’adhérent pas à cette lutte qui est vue comme politique. En tout cas, après avoir renoncé à aller en mouvement ce 15 septembre, Elimane Pouye et consorts ont tenu à informer l’ensemble des agents des Impôts et des Domaines, dont ils disent ne pas ignorer l’engagement, que cette journée de grève initialement arrêtée pour ce jeudi est repoussée jusqu’à nouvelle date. «Donc, nous les appelons à se mobiliser autour des principes qui nous unissent, autour des valeurs qui nous unissent, pour relever ensemble les défis de notre administration et montrer à l’autorité interne comme externe que nous savons faire bloc autour de l’essentiel lorsque les conditions l’exigent».Les syndicalistes des Impôts et des Domaines, dont bon nombre sont par ailleurs des membres du parti Pastef d’Ousmane Sonko, celui-là même pour qui ils se battent au sein de l’administration disent en «appeler à la responsabilité de ceux-là qui ont pris cette décision» de radier Sonko. «Autant nous avons joué à la responsabilité, autant nous leur demandons d’en faire de même», clame M. Pouye. Selon lui, c’est un exercice qui n’était pas facile que de donner une oreille attentive à tous ces médiateurs qui sont entrés en action pour tenter de dénouer la situation pour une issue soit heureuse dans cette affaire. «Personne ne gagne à ce que la Dgid soit dans un climat de tension», dit d’ailleurs Elimane Pouye.

Laisser un commentaire

Top