ici c'est
Accueil > international > RD Congo : au moins quinze morts à Kinshasa avant une manifestation anti-Kabila

RD Congo : au moins quinze morts à Kinshasa avant une manifestation anti-Kabila

FLASHACTU.INFO-La police congolaise a dispersé lundi des centaines de partisans de l’opposition qui leur lançaient des pierres à Kinshasa. Au moins trois policiers et 14 civils ont été tués dans les violences selon le ministre de l’Intérieur.

Au moins trois policiers et 14 civils ont été tués dans des violences survenues avant une manifestation d’opposition hostile au président congolais Joseph Kabila, selon le ministre de l’Intérieur. Les autorités ont annoncé l’annulation du rassemblement.

« La situation a été extrêmement tendue toute la matinée, ici dans la capitale », résume Thomas Nicolon, correspondant France 24 à Kinshasa.

Faisant état de plusieurs pillages ou incendies criminels visant des cibles politiques, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, a accusé l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le principal parti de l’opposition, d’être à l’origine de ces violences.

Un peu plus tôt, sur une grande artère du centre de la capitale de la RDC, des affrontements similaires avaient mis aux prises les forces de l’ordre et quelques dizaines de manifestants lançant en français ou en lingala des « Kabila dégage ! » ou « Kabila akende ! ».

Au milieu des effluves roses des gaz tirés par les forces de l’ordre, émergeaient des drapeaux blanc et bleu de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti d’Étienne Tshisekedi, figure historique de l’opposition congolaise. Avant les affrontements, des journalistes de l’AFP ont vu un minibus et une voiture incendiés à Limete, le quartier du siège de l’UDPS, dans le centre-ouest de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Top