ici c'est
Accueil > international > GABON : Jean Ping menacé d’arrestation s’il franchissait la ligne rouge

GABON : Jean Ping menacé d’arrestation s’il franchissait la ligne rouge

FLASHACTU.INFO-Des ministres ont déjà prévenu Jean Ping, 73 ans, qu’il « pourrait être arrêté s’il franchissait la ligne rouge » dans l’hypothèse où il n’obtiendrait pas gain de cause en justice.

Le 31 août, la proclamation de la réélection du président sortant avait provoqué des manifestations, des émeutes, des morts, des pillages, des assauts policiers et des arrestations par centaines dans un pays habitué à la paix civile.

Le conseil de Jean Ping, Jean-Rémy Bantsantsa, a plaidé pour le recomptage des voix dans la province du Haut-Ogooué, bureau par bureau, en présence d’experts internationaux. Dans cette province, fief familial de la famille Bongo, le président sortant a officiellement obtenu 95 % des voix pour 99 % de participation, lui garantissant à l’échelle du pays une avance de quelque 5 000 voix sur Jean Ping, sur un peu plus de 325 000 électeurs. Ces résultats ont mis le feu aux poudres.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Top