ici c'est
Accueil > societe > Manif de Soutien aux détenus de Rebeuss Le préfet de Dakar freine la société civile

Manif de Soutien aux détenus de Rebeuss Le préfet de Dakar freine la société civile

FLASHACTU.INFO-Le sort des détenus de Rebeuss préoccupe 8 organisations de la société civile qui entendaient manifester aujourd’hui à la place de l’Obélisque « pour le respect de leurs droits humains ». Ça devait se tenir de 15 heures à 18 heures, à l’initiative d’Amnesty international Sunugaal, la Ligue sunugaalienne des droits humains (Lsdh), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho), la Société internationale des droits de l’homme (Sidh/Sunugaal), Article 19/Afrique de l’Ouest, le Mouvement « Y en a marre », les associations de réinsertion des détenus « Espoir d’un Soleil Levant » et Asred. Mais « nak », hier, le préfet de Ndakaaru est venu doucher leurs ardeurs en interdisant la manif.Qu’à cela ne tienne, les promoteurs vont, en lieu et place de ce rassemblement, tenir une conférence de presse. Et les autorités oeuvent déjà se boucher les oreilles, car ils vont lourdement les charger sur cette question des droits humains des détenus. Hier, avant l’interdiction de leur manifestation, ces 8 associations donnaient déjà le ton en estimant que « les détenus sont des (Sunugaaliens) à part entière. Ils ont des droits humains que l’Etat du (Sunugaal) est tenu de respecter. La vétusté des prisons, leur surpeuplement digne de camps de concentration, les longues détentions préventives en violation flagrante des lois en vigueur, l’insuffisance de la ration alimentaire et de la prise en charge médicale, entre autres, constituent des atteintes graves aux droits des détenus ». C’est pourquoi elles s’écriaient : « Finie l’indifférence ! Finies les promesses jamais tenues ! »

Laisser un commentaire

Top