ici c'est
Accueil > economie > Washington: Amadou Ba signe des conventions de 125 milliards Fcfa

Washington: Amadou Ba signe des conventions de 125 milliards Fcfa

FLASHACTU.INFO-En marge des Assemblées annuelles du Fmi et de la Banque mondiale tenues à Washington, le ministre des Finances, Amadou Bâ a signé 4 conventions de financement d’un montant de 125 milliards Fcfa. La première convention qui a été signée avec la Banque européenne d’investissement (Bie) porte sur prêt concessionnel d’un montant de 65 milliards Fcfa et qui sera rétrocédé à la Sones pour la réalisation de l’usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr 3. La deuxième convention a été signée avec la Banque islamique de développement (Bid) et représente plus de 47 milliards Fcfa. D’après le ministère des Finances, cette convention matérialise le financement partiel du Programme de développement des domaines agricoles communautaires (Prodac), d’un montant de soixante-douze millions huit cent mille (72 800 000) euros, soit environ 47,754 milliards Fcfa. Elle a été signée vendredi dernier entre le ministre Amadou Bâ et le président de la Bid, Dr Bandar Al-Hajjar. Spécifiquement, à travers le Prodac, l’Etat du Sénégal va réaliser des domaines agricoles communautaires, qui seront des incubateurs de jeunes entrepreneurs agricoles notamment en milieu rural. A terme, il est annoncé que ces domaines agricoles, d’une superficie allant de 1000 à 5000 hectares, vont permettre de créer plus de trois cent mille (300 000) emplois dans l’agriculture, la pisciculture, l’aviculture, la transformation ou encore la commercialisation.

819,8 milliards de la Bid sous Macky
Avec cette convention signée avec la Banque islamique de développement, Macky Sall a dépassé l’ensemble des interventions de cette structure au Sénégal depuis sa création en 1976. «Ce financement porte à 819,8 milliards Fcfa les approbations faites par le Groupe de la Bid pour le Sénégal, depuis l’avènement de Macky Sall au pouvoir en avril 2012 et ont dépassé celles faites en faveur de notre pays de l’adhésion du Sénégal à cette institution en 1976 à mars 2012, d’un montant de 637 milliards DE FCFA», indique le communiqué du ministère des Finances.

Don de 6,5 milliards
Toujours à Washington, une troisième convention a été signée avec la Banque mondiale le samedi dernier entre Amadou BA et Louise Cord, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal au siège de cette institution le samedi. Elle constitue un don du Fonds Fiduciaire Multi-Donateurs pour la Protection Sociale Adaptative, pour un montant de onze millions cinquante mille Dollars US (11 050 000), environ 6,5 milliards de francs Cfa. Il est destiné à prendre en charge des activités supplémentaires de l’actuel Projet d’Appui aux Filets Sociaux (Pafs). Ce financement additionnel du Projet d’Appui aux Filets Sociaux, va appuyer les éléments constitutifs du système de filets sociaux et améliorer l’accès des ménages pauvres et vulnérables sur le territoire national à des programmes de transferts monétaires ciblés et évolutifs.

5,2 milliards pour les îles de Casamance
Dans le même contexte, une 4ème convention a été signée samedi à Washington par Amadou Bâ et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (Badea). Il s’agit d’un accord d’un montant de 9 millions de dollars US, soit environ 5,2 milliards Fcfa. Ce financement va servir au projet d’alimentation en eau des îles de la Basse Casamance qui se situent dans la zone du delta du fleuve Casamance, dans la région de Ziguinchor. Au titre des activités prévues dans le cadre de ce projet, le communiqué du Mefp annonce la réalisation et l’équipement de 10 forages d’une capacité de production de 5 à 20 m3/h ; la fourniture et la pose de deux (02) groupes électrogènes et de trois (03) groupes solaires photovoltaïques ; la construction de onze (11) châteaux d’eau d’une capacité entre 25 et 200 m3 et la réalisation de réseaux d’adduction et de distribution sur une longueur de 141 km.

Laisser un commentaire

Top