ici c'est
Accueil > politique > Abdoul Mbaye Charge Latif Coulibaly et Mouille Aly Ngouille Ndiaye

Abdoul Mbaye Charge Latif Coulibaly et Mouille Aly Ngouille Ndiaye

FLASHACTU.INFO-Suite et non fin de l’affaire de la nébuleuse du pétrole. Pour dire que le premier Premier ministre de SMS qui a basculé dans l’opposition radicale cogne encore. Et c’est de sa page facebook qu’Abdoul Mbaye décoche ses uppercuts contre les ministres Latif Coulibaly et Aly Ngouille Ndiaye. Il commence par rappeler que lors de l’émission «Toute la vérité» du 9 octobre, Latif aurait déclaré au sujet du décret Petrotim : «s’il (ndlr : Abdoul Mbaye) ne l’avait pas signé, ce décret n’aurait pas existé». Réplique du président de l’Act : «Non, M. Coulibaly, Abdoul Mbaye n’aurait jamais signé le décret s’il avait su ce qui ne lui avait pas été révélé au moment de son adoption, soit donc l’association du frère du Président de la République Aliou Sall et des bénéficiaires de l’attribution des permis, ce que vient d’avouer Frank Timis».

Par contre, «il accepte avec plaisir d’être inculpé comme complice (une nouvelle fois) aux côtés de l’auteur principal des faits (il s’agit de la signature dudit décret). Ce sera sa contribution à l’éclatement de la vérité sur ce dossier». Il ne manque pas d’attaquer directement le Sg du «nguurnement». «Abdou Latif Coulibaly est en effet entré dans la danse du dossier Sall/Timis, non pour retrouver la plume ou les propos du journaliste d’investigation qu’il fut naguère, mais pour défendre la famille qui lui a permis d’améliorer considérablement ses conditions de vie en le nommant aux fonctions qui sont aujourd’hui les siennes, et auxquelles il tient par dessus tout. Il n’est jamais trop tard pour montrer sa vraie nature (…)». Plus loin Abdoul Mbaye dit son dépit : «Je suis heureux d’avoir pu travailler pour mes compatriotes dans les fonctions de Premier ministre. Je regrette par contre profondément d’avoir travaillé avec des Ministres dont je découvre qu’ils œuvraient contre les intérêts du peuple».

Mais ajoute-t-il : «Je ne cesserai cependant de poser la même question, hier comme aujourd’hui avec tous les membres du Front Mankoo Wattu Senegaal: Mr le Président de la République saviez-vous que votre frère était au service des démarches de Petroasia et de Frank Timis avant de demander à Aly Ngouille Ndiaye la présentation de ces décrets, de les signer, puis de les faire contresigner par le Premier ministre?» Selon Mbaye, «cette question doit désormais être posée au moins à 2 anciens ministres : Aly Ngouille Ndiaye (alors en charge de l’énergie et auteur du rapport de présentation qui donnait toutes les assurances nécessaires à l’ensemble du ‘nguurnement’) et Abdou Latif Coulibaly (journaliste d’investigation ‘très informé’ et alors en charge de la bonne gouvernance…)».

Laisser un commentaire

Top