ici c'est
Accueil > politique > ADMINISTRATION DE PETRO-TIM SENEGAL Aliou Sall jette l’éponge

ADMINISTRATION DE PETRO-TIM SENEGAL Aliou Sall jette l’éponge

FLASHACTU.INFO-‘’Après la salve d’allégations et d’accusations de collusion, Aliou Sall va-t-il quitter Petro-Tim, comme le lui demande son ami Pierre Goudiaby Atépa ? L’hypothèse n’est pas à écarter’’, écrivait EnQuête dans son édition d’hier. Votre canard n’avait pas si tort, car le frère du Président Macky Sall a démissionné de son poste d’administrateur de Pétro-Tim corporation Sénégal. Toutefois, Aliou Sall reste à Timis group où il occupe désormais le poste de Directeur marketing Afrique. En effet, la coupe semble pleine pour le maire de Guédiawaye qui en a assez de la volée de bois vert de l’opposition et d’une frange de la société civile qui l’accusent de s’être enrichi grâce au pétrole pour la simple raison qu’il est le frère du chef de l’Etat.

D’ailleurs, pour mettre un terme à ces allégations, le désormais ex-administrateur de Pétro-Tim corporation a demandé que le Sénégal soit exclu de son champ de compétence dans ses nouvelles fonctions au sein du groupe. En d’autres termes, ses activités vont se limiter aux autres pays africains. Cela calmera-t-il les ardeurs de l’opposition et de la société civile ? En tous les cas, l’édile de Guédiawaye est devenu la tête de turc de l’opposition qui l’accuse de prévarication sur fond de népotisme. Par ailleurs, en posant cet acte, Aliou Sall semble écouter les voix qui lui ont suggéré la démission. La plus audible a été celle de Pierre Goudiaby Atépa. L’architecte, cité comme témoin par Me El Hadji Diouf dans la plainte déposée pour le compte de Frank Timis, lui a clairement demandé de démissionner de Petro-Tim.

D’ailleurs, en 2014, dès les premières flammes ayant embrasé le contrat gazier et pétrolier qui lui vaut sa position privilégiée d’administrateur de Petro-Tim, Aliou Sall avait laissé entendre qu’il allait abandonner le navire en début 2015 puisque, selon lui, les investisseurs dans le secteur du pétrole n’aiment pas beaucoup le genre de critiques contre sa personne. Entre-temps, l’opposition au régime du Président Macky Sall avait trouvé plus de grain à moudre dans le combat pour la libération de Karim Wade, offrant un léger répit à Aliou Sall.

En effet, entre les premières révélations de l’ancien Président Abdoulaye Wade sur les connexions d’Aliou Sall dans Petro-Tim et le pic des attaques virulentes contre le frère du Président Macky Sall, le monde a appris que la compagnie de Frank Timis et ses associés ont découvert du gaz au large des côtes sénégalaises. De là à accuser Aliou Sall du délit d’initié, les opposants au régime de son frère n’ont pas hésité à franchir le Rubicon, sans jamais en apporter la preuve. Car leur argument selon lequel Macky Sall, arrivé au pouvoir, a positionné Aliou Sall sachant l’existence du gaz et du pétrole quand il était patron de Petrosen ne tient pas. Puisque tous les contrats publiés montrent qu’Aliou Sall a été positionné par Abdoulaye Wade et Karim Wade.

Pourtant, les opposants au régime de Macky Sall, à force de désigner Aliou Sall comme étant le visage d’un népotisme rampant du régime de son frère dans le secteur des hydrocarbures, ont réussi à placer la question de son rôle dans Petro-Tim au cœur du débat très touffu sur les ramifications des découvertes de pétrole et de gaz au Sénégal. Et sans une nouvelle fois avancer de preuve, leur argument est qu’Aliou Sall n’est pas qu’un simple employé de Frank Timis, mais plutôt un actionnaire de Pétro-Tim Sénégal, même si c’est une société anonyme unipersonnelle qui n’a qu’un seul actionnaire et c’est une personne morale : Pétro-Tim Limited!

La vérité est qu’Aliou Sall est devenu le maillon faible du régime de son grand frère qui a construit son ascension au pouvoir autour de la transparence dans la gestion des affaires publiques et la déconnection entre la famille et l’Etat. Or, les arguments sur l’existence d’un supposé régime « Faye Sall » ayant fait mouche, l’opposition a mis un coup d’accélérateur sur la question du pétrole et du gaz où Macky Sall et son système n’ont pas beaucoup brillé par une communication limpide et transparente. Et devant la complexité de la question du pétrole, il n’était plus très difficile pour l’opposition de mettre en difficulté Aliou Sall.

‘’J’ai démissionné pour mettre à l’aise le Président’’

En jetant l’éponge, l’édile de Guédiawaye dit avoir comme souci de mettre à l’aise son frère de Président, d’autant plus qu’il se dit victime d’une campagne de diabolisation. ‘’Je remercie tous les amis et parents qui me soutiennent dans cette campagne de diabolisation dont je suis victime. Pour mettre à l’aise le président de la République, j’ai démissionné de mon poste d’Administrateur de Timis Corporation Senegal’’, dit le maire de Guédiawaye dans un communiqué. Il tient aussi à remercier Frank Timis et le groupe Timis Corp de lui avoir renouvelé leur confiance en lui confiant le développement des projets d’avenir dans le continent. ‘’Je remercie surtout Monsieur le président de la République de m’avoir soutenu et compris durant ces moments tendus’’, conclut le nouveau Directeur marketing Afrique de Pétro-Tim group.

Laisser un commentaire

Top