ici c'est
Accueil > societe > Quand un pestiféré de la trempe de Ndoye Bane se permet d’insulter toute la presse en ligne !

Quand un pestiféré de la trempe de Ndoye Bane se permet d’insulter toute la presse en ligne !

FLASHACTU.INFO-Voilà un inculte de la pire espèce qui ne cesse de broyer du noir en se prenant pour un donneur de leçons au point d’insulter toute la presse en ligne. Voilà un arriviste de mauvais augure qui noie son chagrin dans l’indiscipline la plus abjecte. Voilà un monstre au visage difforme qui excelle dans la folie de ses escapades éthérées. Lui au moins n’est pas un nullard parce qu’il sait tout connait tout, ment comme il respire et respire comme il dérape. Lui au moins n’est pas un nullard parce qu’on l’aurait simplement gratifié d’un poste de planton à la TFM. Mais hélas ! Traiter toute la presse en ligne de nullard, c’est vraisemblablement charcuter sa carcasse de roublard invétéré, sous nos cieux. En vérité quand on déclare la guerre aux médias en ligne, eh bien, il faudrait avoir assez de munitions dans l’espace et le temps pour pouvoir contenir ce déluge de feu qui vous mènera là où vous devinez. Vous avez été « lacrou » sous les drapeaux. Vous savez de quoi nous parlons. Et la guerre ne fait que commencer car vos coups de semonces ont inexorablement secoué les entrailles de tous les médias en ligne. La retenue, c’est un concept qui vous échappera toute la vie. L’intellect, vous n’en aurez jamais un seul brin. Parce que votre certificat d’étude primaire élémentaire ou votre « carton de sucre » vous prédispose à aller au-delà de vos limites contingentes. C’est ce qu’on appelle trivialement : un suicide programmé de votre part. Vous préparez un déluge de feu aux médias en ligne. Nous vous attendons de pied ferme car vous et nous évoluons tous dans le monde des médias. Vous savez mieux que quiconque que vous n’êtes pas un animateur mais un amateur des mœurs. Vous dites qu’il y a peu de journalistes au sein de la galaxie en ligne. Nous vous le concédons car vous avez un niveau d’étude primaire mais nous tenons aussi à vous ouvrir les yeux sur la nouvelle configuration des médias de façon générale. Aujourd’hui s’il y a une vague de désapprobation qui touche la presse en général, c’est moins liée à leur efficacité qu’à la volonté des forces obscures de l’annihiler par tous les moyens. Faites le distinguo entre deux types de professionnels de la presse. Des professionnels diplômés ou aguerris par l’expérience du terrain. En l’occurrence, le journaliste des médias traditionnels et le journaliste citoyen des médias numériques dont leur jonction sert avec efficience le droit inaliénable du public à l’information devenu une mine inépuisable. Cette osmose nous est servie par la révolution du numérique dont la vitesse de croisière en est un facteur déterminant. Tant il est vrai que la perfection n’est pas de ce monde et l’erreur étant de facto humaine, mais cela n’empêche guère d’améliorer les choses dans le respect des normes. Implicitement, la photo de l’enterrement de notre très chère mère Déguène Chimère (Paix à son âme) proviendrait d’un élément d’une chaîne de télévision de la place. Et nous sommes prêts à vous en livrer des preuves concrètes. Mais comme la presse en ligne a bon dos, alors bonjours les commérages. Mais au moins, la presse en ligne ne s’est pas livrée à des larmes de crocodiles comme vous l’avez si bien réussi. Ndoye, vous avez franchi le rubicond en tant que pestiféré de la TFM !!
SUNUGAL24.NET

Laisser un commentaire

Top