ici c'est
Accueil > politique > HCCT: Des Proches de Macky dénoncent la répartition inéquitable des quotas pour la représentation

HCCT: Des Proches de Macky dénoncent la répartition inéquitable des quotas pour la représentation

FLASHACTU.INFD-Les leaders de la Coalition « Les Républicains Domi Rewmi » – qui se sont réunis, hier – se disent « très surpris par la manière dont la liste des 70 Hauts conseillers nommés par décret a été répartie ». « Nous ne souhaiterions pas porter sur la place publique un problème lié a des nominations. Notre pudeur ne nous a jamais permis d’aborder ce sujet, mais trop, c’est trop. La répartition des quotas pour la représentation au Hcct est inéquitable et injuste. Elle confirme notre sentiment selon lequel ‘Bby’ est une vaste escroquerie. A part le ‘Benno’ des cinq qui regroupe l’Apr, le Ps, l’Afp, la Ld et le Pit, qui se partagent les responsabilités au gouvernement, à l’Assemblée nationale et au Cese, tous les autres partis sont considérés comme des faire-valoir », assènent Maguette Ngom et Cie. Ils dénoncent « la boulimie » et « le manque de reconnaissance des leaders de ces partis dits grands ». Même SMS en a pris pour son grade : « Monsieur le Président, votre gestion de ‘Bby’ pose problème. Vous avez aussi rompu le pacte qui vous lie à vos alliés de la première heure ».

M. Ngom et ses alliés ne manquent pas d’interpeller SMS : « Monsieur le Président, pensez-vous normal que le Ps ait engrangé plus de postes que ‘Macky2012’ et les Républicains ‘Domi Rewmi’? Est-il acceptable que ‘Bss’ soit mieux représenté dans cette nouvelle institution que ceux qui vous ont porté au second tour de l’élection présidentielle de 2012 ? Est-il encore juste que votre parti ait 78 Hauts conseillers, là où vos alliés de la première heure n’ont que deux (2) ? » Et de renchérir : Souvenez-vous qu’à chaque fois que vous êtes attaqué, nous sommes les premiers à vous défendre, alors que les responsables de ‘Fekke ma ci bole’ qui ont fini de rafler tous les postes se rattachant à la culture sont mieux traités que nous. Même les transhumants sont grandement servis, au détriment de vos soldats du premier tour. Monsieur le Président, ce qui vient de se passer est une transgression de la morale politique, du politiquement correct ». Dépités, les leaders de ladite Coalition menacent : « Et vous venez de nous donner l’occasion de préparer les Législatives en conduisant une liste parallèle avec tous ceux qui sont pour la restauration des valeurs de la seconde alternance et faire face au ‘Benno’ des 5 ».

Laisser un commentaire

Top