ici c'est
Accueil > societe > «LES CONDITIONS NE SONT PAS REUNIES POUR LE DEMARRAGE DES ENSEIGNEMENTS» ABDOULAYE NDOYE, SG DU CUSEMS

«LES CONDITIONS NE SONT PAS REUNIES POUR LE DEMARRAGE DES ENSEIGNEMENTS» ABDOULAYE NDOYE, SG DU CUSEMS

FLASHACTU.INFO-Réagissant hier, mardi 25 octobre, en marge de l’atelier sur l’élaboration du code de déontologie des agents de la fonction publique, Abdoulaye Ndoye, Secrétaire Général du CUSEMS a déclaré que «les conditions ne sont pas réunies pour le démarrage des enseignements dans des écoles inondées, transformées en champ de mil, avec des abris provisoires ou envahies par des eaux usées».

Quant à Abdoulaye Ndoye, Secrétaire Général du CUSEMS : «il y a des conditions requises pour avoir un démarrage effectif des cours. Il y a d’abord la fonctionnalité des locaux, des tables bancs suffisants et disponibles. De même il faut que le matériel didactique soit en place, que les écoles soient désherbées, nettoyées, désinfectées mais surtout que les élèves s’inscrivent. Si toutes les conditions sont réunies, on peut démarrer les enseignements, mais malheureusement ces conditions ne sont pas réunies. Nous avons vu au Sénégal des écoles inondées, qui ressemblent à des champs de mil, envahies des eaux usées, avec des abris provisoires. Donc, il faut tout reprendre à zéro».

Concernant la disponibilité des enseignants dans leur lieu de service, il soutient : «Les enseignants sont disponibles, ils ont rejoint leur poste respectif et ils attendent maintenant que les conditions soient réunies pour le démarrage effectif des enseignements.

Le patron du Cusems estime que les problèmes de l’école doivent se régler pendant les vacances. «Les enseignants ont signé des accords, ce qui a été à l’origine de la suspension du mot d’ordre et de la reprise des enseignements. Le gouvernement n’a pas mis à profit les vacances. Les autorités ministérielles ont attendu les derniers jours pour organiser des séminaires. Et les lenteurs demeurent toujours sur les accords signés avec le gouvernement», fait-il remarquer

Laisser un commentaire

Top