ici c'est
Accueil > politique > LEGISLATIVES 2017: BOOK GIS GIS DÉNONCE LE RETARD DES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES

LEGISLATIVES 2017: BOOK GIS GIS DÉNONCE LE RETARD DES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES

FLASHACTU.INFO-Réunie en comité directeur, la convergence démocratique Bok guis gis s’est prononcée sur la marche du 14 octobre dernier qui a été sévèrement réprimée et sur la refonte du fichier électoral. A cet effet, l’ancien maire de Dakar et ses camarades dénoncent une tentative du régime actuel de retarder les élections législatives et d’instaurer une gouvernance vindicative.

La convergence démocratique Bok Gis Gis s’est réunie, hier, en comité directeur. Une occasion saisie par le porte-parole du jour, Moussa Diakhaté, pour tirer à boulets rouges sur le régime actuel qui, dit-il, tente de faire retarder les élections législatives qui se profilent à l’horizon. Tirant la sonnette d’alarme pour attirer l’attention de la classe politique sénégalaise et les observateurs sur les manquements criards, la désinformation et la nébuleuse qui entourent la refonte partielle des fichiers malgré le manque de consensus au niveau de la commission technique de revue du code électoral, Moussa Diakhaté, très en verve fustige «le retard des inscriptions sur les listes électorales pour des départements comme Mbacké et Dakar où, avec des électeurs potentiels de 300.000 et 700.000, il est prévu respectivement 2 et 4 commissions administratives avec des capacités journalières de 100 et 80 inscriptions par jour, ce qui ne permet pas pour la durée prévue de 6 mois d’en inscrire la moitié».

Compte tenu de cela, le comité directeur, «faisant le suivi des dernières instructions et directives du parti, a exhorté ses responsables à s’organiser afin de bien encadrer les militants pour leur inscription massive et pour l’obtention de la nouvelle carte nationale d’identité biométrique et sur les listes électorales pour bien préparer les élections à venir».

Abordant, par ailleurs, la marche de l’opposition, les membres de la convergence Bok Guis Guis se sont réjouis de la mobilisation des Sénégalais de tout bord pour venir marcher aux cotés de la coalition Manko Wattu Sénégal. Ainsi, ils se félicitent de la participation de l’ancien Maire de Dakar pour s’être personnellement investi et pour sa posture courageuse au devant des foules lors de la marche de l’opposition. «Malgré cette posture citoyenne et responsable, le régime de Macky Sall a, dans sa logique monarchique, réprimé la marche qu’elle avait auparavant autorisée. Ce qui a valu, pour la première fois dans l’histoire de l’organisation de manifestations au Sénégal, la tenue d’une conférence de presse du préfet et la rédaction d’un communiqué par la présidence pour tenter d’expliquer leur honteuse volte-face», fulmine la Convergence démocratique Bok Gis Gis.

Sous un autre registre, la Convergence démocratique demande au gouvernement l’ouverture de négociations sérieuses et le respect des engagements avec les organisations syndicales des secteurs de l’éducation, de la santé et des transports.

BOK GIS GIS SUR LA NOMINATION DE SAMBA BATHILY AU HCCT : «Cela n’engage que lui»

Sur la nomination de leur camarade, Samba Bathily Diallo, au Haut conseil des collectivités territoriales, Moussa Diakhaté, porte-parole du jour a été évasif. Il dit : «la nomination de notre frère de parti n’engage en rien la Convergence démocratique Bok Gis Gis. Cela n’engage que lui. En plus, nous sommes tenus de rappeler que nous ne nous sommes pas engagés dans ces élections. Nous étions dans une coalition parce que nous avions décidé de ne pas faire la politique de la chaise vide. Bok Gis Gis va participer à toutes les élections qui seront organisées dans ce pays. Le Hcct est une institution donc nous sommes tenus de la respecter par posture républicaine». En effet, dit-il, « ceux qui pensent que la Convergence démocratique va vers une implosion n’ont qu’à déchanter. Nous sommes un parti mature, un parti de démocratie et qui peut gérer en interne ses préoccupations »

Laisser un commentaire

Top