ici c'est
Accueil > politique > GESTION FAMILIALE ET CLANIQUE DE L’ETAT: DES CADRES DE L’APR TANCENT MACKY

GESTION FAMILIALE ET CLANIQUE DE L’ETAT: DES CADRES DE L’APR TANCENT MACKY

FLASHACTU.INFO-Le Comité des intellectuels républicains pour le suivi des engagements et de la massification de l’Alliance pour la République (Cirsem) est très remonté contre le régime. Dans une déclaration, rendue publique, hier, la structure susnommée constate que « l’État du Sénégal est en train de devenir une sorte de plantation familiale ». Ce qui, à son avis, « est inacceptable en ce 21e siècle ».

En effet, Lassana Sidibé et ses camarades notent que, « pour y accéder, il faut être un parent du Président, un parent de son épouse, un ami, un proche du couple, un transhumant ».
Par conséquent, ces derniers retiennent que « les citoyens qui ne font pas partie de ce cercle sont tenus de subir cette injustice, peu importe qu’ils soient de la mouvance présidentielle, de la société civile, de l’opposition ; ou bien c’est la révocation, la marginalisation, la restriction des libertés, la prison, la violation de l’intimité de la vie privée ».

Les intellectuels républicains alertent sur « cette démarche incongrue, le népotisme trop visible de Macky Sall, qui catapulte à la tête d’institutions, de directions générales, des personnes sans mérite, et parfois même sans compétence, pour exercer de telles fonctions ». Le Cirsem exhorte le Président Macky Sall à « respecter son engagement de rupture, de gestion sobre et vertueuse, indispensable pour désamorcer la bombe sociale au Sénégal, encore qu’il n’est pas trop tard pour bien faire ».

Laisser un commentaire

Top