ici c'est
Accueil > politique > Insecurité et Recrudescence des crimes crapuleux :Jamra et Mbañ Gacce suggèrent un référendum sur la peine de mort

Insecurité et Recrudescence des crimes crapuleux :Jamra et Mbañ Gacce suggèrent un référendum sur la peine de mort

FLASHACTU.INFO-La recrudescence des crimes crapuleux est en train de renforcer la pertinence du débat sur le retour de la peine de mort que les défenseurs des Droits de l’homme ne veulent pas entendre. Pour avoir l’avis du peuple sur la peine de mort, Jamra et Mbañ Gacce suggèrent au Président Macky Sall, qu’en sus de la nécessité vitale de consacrer à la problématique de la  sécurité un Conseil présidentiel spécial, d’organiser un référendum sur l’opportunité d’abroger la Loi 2004-38, du 28 décembre 2004, portant abolition de la peine de mort au Sénégal. Mame Mactar Guèye et compagnie sont convaincus qu’à la lumière de la forte indignation des populations à travers les médias, elles se hâteront de saisir cette opportunité pour exprimer, démocratiquement, leur impatience à faire changer la peur de camp. Il vaut mieux retourner à la peine de mort, à leurs yeux, qu’à la sanglante vendetta contre les tueurs. Jamra et Mbañ Gacce pensent que désormais nul n’est à l’abri. Car, de nos jours, on ne court plus seulement le risque de se faire lâchement agresser dans la rue, en plein jour, mais les citoyens ne sont plus en sécurité même chez eux. En atteste l’agression mortelle, de la vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et adjointe au maire de Pikine- Ouest, Fatoumata Matar Ndiaye, victime d’un effroyable assassinat dans son propre domicile, au quartier Khourounar. Forfait ignoble, parce que le tueur n’est personne d’autre que son chauffeur. Ainsi en deux mois, 11 crimes crapuleux sont dénombrés

Laisser un commentaire

Top