ici c'est
Accueil > politique > Condamné à payer une commission de 10 millions : Pape Samba Mboup refuse toujours de s’exécuter

Condamné à payer une commission de 10 millions : Pape Samba Mboup refuse toujours de s’exécuter

FLASHACTU.INFO-Le responsable libéral Pape Samba Mboup a comparu ce mardi devant la Cour d’appel de Dakar.  Poursuivi pour abus de confiance, il a été condamné en première instance à payer une commission de 3% soit  10 millions de francs à son ami Alé Seck. Mais l’ancien homme fort du régime de Wade ne l’entend pas de cette oreille. Il a interjeté appel pour contester cette décision de justice. Qualifiant la partie civile d’ami de longue date, il explique:«Le prési­dent Abdou­laye Wade m’avait donné une maison près de l’Assemblée nationale. Elle ne me convenait pas et je voulais une autre. Donc, il savait  que j’étais en train de chercher une maison.

Un jour il m’a dit qu’il a vu une maison. Quand nous nous sommes rendus aux Almadies, j’ai vu qu’il est écrit sur un écriteau «Maison à vendre». Nous avons sonné et c’est un homme d’origine cambodgienne qui est sorti. Il lui a dit sur un ton soutenu : «je t’avais dit que je n’ai pas besoin de courtier, d’assistant, ni d’intermédiaire». Après 5 mn nous sommes sortis. Et je lui ai dit qu’est-ce que c’est que ça. C’est ainsi qu’il m’a dit qu’il a ouvert une agence et quand il a vu l’affiche annonçant la vente de la maison, lui et son collaborateur se sont rapprochés de Chung. Mais il m’a dit que ce dernier avait refusé  leurs services.  Après je suis reparti chez Chung. Nous avons trouvé un compromis et j’ai acheté la maison à 360 millions de francs. Je lui ai dit que j’ai trouvé une entente  avec le Cambodgien. Le lendemain, il est allé voir Chung. Mais ce dernier lui a dit qu’il ne lui doit aucune commission. Il a porté plainte contre lui à la gendarmerie de Ngor qui les a déboutés. C’est ainsi qu’il est revenu vers moi pour me réclamer sa commission. Je lui ai demandé de sortir et que je ne voulais plus le voir chez moi. Il est parti, 15 jours et après j’ai reçu une mise en demeure par voie d’huissier»,  a-t-il relaté en précisant au juge qu’il n’a jamais promis de commission à Alé Seck.
Me Ciré Clédor Ly qui le défendait a demandé l’infirmation de la première décision et de déclarer l’action publique irrecevable parce que, dit-il, les faits n’admettent pas de qualification. Selon l’avocat, jamais la commission est fixée par le propriétaire. Et mieux, Chung avait dit qu’il n’a pas besoin de courtier ou d’assistant. Abondant dans le même sens, son confrère de dire que Pape Samba n’est jamais mêlé à une affaire de vol. C’est un concours de circonstances qui a fait qu’il a été pris par le Président Wade. D’ailleurs, le premier juge l’a relaxé pour faute d’infraction, rappelle-t-il, en demandant aussi l’infirmation.
Le Parquet a requis l’application de la loi. La partie civile quant à elle a plaidé la confirmation. Selon l’avocat, c’est M. Mboup qui a promis à son client de lui verser  une commission. La décision  sera rendue le 23 octobre.

Laisser un commentaire

Top