ici c'est
Accueil > societe > ESCROQUERIE: Le Faux Émissaire de Macky gruge l’association « Gallé Aïnabé de kolda à hauteur de 2,5 millions F CFA

ESCROQUERIE: Le Faux Émissaire de Macky gruge l’association « Gallé Aïnabé de kolda à hauteur de 2,5 millions F CFA

FLASHACTU.INFO-Moussa Sarr alias Pape Sarr risque une condamnation à deux ans d’emprisonnement, si le tribunal de Grande Instance de Kolda suit le réquisitoire du procureur. Le tradipraticien est trempé dans une affaire d’escroquerie portant sur 2,5 millions F CFA.

« En 2014, mon secrétaire général, Moussa Sarr alias Pape Sarr a débarqué chez moi et  m’a présenté un individu du nom d’Alassane Ciré Bocar Sy qui était à la recherche de ses parents originaires du Fouta ». L’étranger, poursuit Khalidou Ba, le président de l’association « Gallé Aïnabé » de Médina Wandifa, s’est présenté comme un procureur mandaté par le président de la République Macky Sall pour les besoins de sa tournée économique dans la région de Sédhiou et devant mener une enquête. ‘’L’envoyé spécial de Macky Sall’’ s’est également présenté comme le coordonnateur d’un fonds canadien de développement chargé de financer les associations d’éleveurs.

Devant la barre du tribunal de Grande Instance de Kolda, hier, le plaignant, désemparé, a poursuivi la relation de sa mésaventure. Il a appris à la cour qu’Alassane Ciré Bocar Sy ne s’est pas fait prier pour lui vendre son projet fictif qu’il évaluait à une somme comprise entre 10 millions et 20 millions de francs CFA. Le faux émissaire du président ajoutait que pour obtenir le financement, il fallait un apport de 5 millions de francs. Après avoir exposé son projet, Alassane Ciré Bocar Sy retourna à Kaolack.

Ayant mordu à l’hameçon, Kalidou Ba remit un million F CFA à Djimba Diop et à Pape Sarr, tous deux membres de l’association, qui se rendirent à Kaolack remettre la somme à Alassane Sy. Ce dernier, après avoir reçu la première tranche, demanda à Kalidou Ba de se dépêcher de donner le reste car la date de clôture des dossiers arrivait. Kalidou Ba s’exécuta et envoya 1 500 000 F CFA par la poste de Médina Wandifa. Après la réception de cette 2e tranche, le faux émissaire du président Macky Sall arrêta de donner signe de vie.

Sentant qu’il s’était fait avoir, le président de l’association « Gallé Aïnabé » de Médina Wandifa accusa son secrétaire général de complicité d’escroquerie et porta plainte. Pape Sarr fut arrêté. Interrogé, le natif de Bignona et tradipraticien demeurant à Médina Wandifa, nia les faits. Mais le prévenu reconnut avoir introduit Alassane Ciré Bocar Sy chez Kalidou Ba.

Suffisant pour que le Procureur requière deux ans d’emprisonnement. « N’eût été la confiance que Kalidou Ba lui a accordée, l’escroc n’allait pas empocher les 2 500 000 francs », a déclaré le représentant du parquet, avant d’enfoncer le secrétaire général en déclarant : « Pape Sarr est un fin stratège qui veut tromper la religion du tribunal pour échapper à la sanction pénale ». L’affaire est mise en délibéré pour le 30 novembre prochain.

Laisser un commentaire

Top