ici c'est
Accueil > international > PETROLE: Intense Ballet Diplomatique avant le sommet de l’OPEP

PETROLE: Intense Ballet Diplomatique avant le sommet de l’OPEP

FLASHACTU.INFO- Les 14 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole se retrouvent le 30 novembre, à Vienne. Objectif : une réduction de la production de brut.
Depuis plusieurs semaines, l’Arabie Saoudite tente d’arracher aux autres producteurs de petrole un accord de réduction d’environ 2 % de la production mondiale afin de faire remonter  les cours tombés sous la barre de 50 dollars le baril. Et depuis plusieurs jours, on assiste à un ballet diplomatique intense pour sceller un accord et faire oublier l’échec, en avril, du sommet de Doha Qatar.

 

Tout devrait se jouer lors de la reunion des 14 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), mercredi 30 novembre, à Vienne. Les pourparlers s’intensifient entre quatre acteurs majeurs : les trois plus gros producteurs de l’OPEP (Arabie saoudite, Irak, Iran) et la Russie qui est actuellement le premier producteur mondial d’or noir.

Noureddine Boutarfa, ministre algérien de l’énergie, joue le « monsieur bons offices » avec une proposition chiffrée de baisse de la production. Il doit rencontrer son homologue irakien lundi 28 novembre et le ministre iranien du pétrole dès samedi 26, alors que Téhéran semble le plus difficile à convaincre de porter une partie du fardeau. L’accord est loin d’être acquis au sein du cartel, ce qui explique l’annulation de la réunion russo-saoudienne prévue lundi. Avant de s’engager, Moscou réclame un accord préalable au sein de l’OPEP.

Les pays pétroliers sont au moins d’accord sur un diagnostic, partagé par l’OPEP et l’Agence internationale de l’énergie (AIE) : le déséquilibre entre une offre surabondante et une demande en progression modérée persistera au premier semestre 2017, le rééquilibrage ne pouvant intervenir qu’au second semestre.

lemonde.fr

 

Laisser un commentaire

Top