ici c'est
Accueil > international > Gabon : un nouveau code contre la presse partisane

Gabon : un nouveau code contre la presse partisane

FLASHACTU.INFO-Le gouvernement gabonais a annoncé ce mardi l‘élaboration d’un nouveau de la Communication qui va en guerre contre les journaux utilisés comme des outils de “combat politique”.

Le document dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 2 janvier 2017 interdit toute manipulation de la presse à des fins politiques. Lors d’une conférence de presse, le ministre de la Communication par ailleurs porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze a rappelé quelques dispositions du nouveau code.

“L’article 180 nous indique que l‘éditeur, l’imprimeur, le distributeur, l’hébergeur ou le diffuseur sont solidairement responsables des délits commis en matière de communication”, avec le journaliste responsable de ses écrits et son journal, a informé le porte-parole du gouvernement, prévenant au passage que les titres de presse devaient cesser d‘être des outils de “combat politique”.

Autre nouveauté apportée, l’incompatibilité des fonctions de ministre, agent d‘État, membre d’une direction de parti, magistrat, agent des forces de défense ou de sécurité, avec celle de propriétaire d’une entreprise privée de communication. “Il en est de même pour les personnes qui résident hors du Gabon”, ajoute-t-il.

Le nouveau code de la Communication prévoit en outre l’utilisation d’un pseudonyme par le journaliste, mais un “seul”. Ce dernier doit par contre être déposé au Conseil national de la communication (CNC)” afin de pouvoir identifier le journaliste en cas de poursuites.

Des dispositions qui font déjà réagir. “Ils sont entrés dans la coercition. Ils peuvent prendre toutes les mesures qu’ils peuvent. Nous continuerons notre travail”, a notamment déclaré Désiré Ename, le directeur du journal les Echos du Nord.

Quatorze salariés et journalistes de ce journal réputé proche de l’opposition avaient été arrêtés début novembre à la suite d’un article sur l’arrestation présumée du patron de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI), puissant service de renseignement intérieur.

Laisser un commentaire

Top