ici c'est
Accueil > Actualité > RECONQUETE DU POUVOIR-La Jds montre la clé à Wattu Sénégal

RECONQUETE DU POUVOIR-La Jds montre la clé à Wattu Sénégal

FLASHACTU.INFO-Remporter les élections législatives du 2 juillet 2017 et imposer une cohabitation au président Macky Sall est bien possible, selon le patron de la Jds, Babacar Diop. Seulement, pour le jeune socialiste, l’opposition regroupée au sein de la coalition Mankoo Wattu Sénégal devra changer de stratégie et s’inscrire dans une logique de conquête et de victoire.

«Au mois de juillet 2017, nous avons une chance historique d’imposer la cohabitation à Macky Sall en attendant la victoire de 2019». C’est le sentiment de Babacar Diop de la Jeunesse démocratique socialiste (Jds) du Parti socialiste qui prédit la victoire de l’opposition, dans un communiqué. Seulement, cette bataille est loin d’être remportée avec la présente posture des leaders de l’opposition, regroupés dans la coalition Mankoo Wattu Sénégal. Ainsi, loin de rallier la cause de son chef de parti, allié du pouvoir, Babacar Diop a mis à nu les carences de l’opposition dans sa quête du pouvoir. «L’opposition sénégalaise manque de vision stratégique pour aller à l’assaut des élections législatives de 2017. Depuis les péripéties d’août 2016 ayant conduit à l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi portant refonte partielle du fichier électoral, l’opposition est unie dans la contestation en réaction aux actions du régime en place qui déroule tranquillement sa stratégie redoutable de conservation du pouvoir», fait remarquer le patron de la Jds. Le jeune socialiste en veut pour preuve la tournure du débat actuel sur les conditions d’inscription sur les listes électorales et l’obtention des cartes d’identité biométriques. Un débat qui, note-t-il, ne profite qu’au président Macky Sall qui se présente comme «le maître du jeu». «Si l’opposition veut s’inscrire dans une logique de conquête et de victoire, elle doit être davantage être plus proche des électeurs en les encadrant à s’inscrire massivement sur les listes électorales. C’est le défi majeur qu’elle doit relever. Dans le contexte actuel de déception généralisée vis-à-vis du régime en place, une victoire de l’opposition lors des législatives de 2017 est possible, mais il faut au préalable se mobiliser pour un nombre important d’inscrits en amont et un nombre réduit d’abstentions en aval», indique Babacar Diop qui rappelle dans la foulée qu’un revers n’est pas impossible, même avec la plateforme la plus pertinente et un parti au pouvoir peu convaincant. «Une victoire électorale n’est possible que si les citoyens s’inscrivent massivement au cours de cette inscription gratuite sur les listes électorales, retirent leurs cartes d’électeurs, et sortent le jour du scrutin pour voter», souligne le jeune socialiste, avant de renchérir : Si les populations s’inscrivent massivement, Macky Sall perdra les élections», tranche-t-il.

Laisser un commentaire

Top