ici c'est
Accueil > politique > LANCEMENT DU PRIX MACKY SALL POUR LE DIALOGUE EN AFRIQUE-Macky honoré à Genève

LANCEMENT DU PRIX MACKY SALL POUR LE DIALOGUE EN AFRIQUE-Macky honoré à Genève

FLASHACTU.INFO-Pour avoir institué le dialogue politique permanent, le Président Macky Sall a été honoré hier à Genève par le Centre indépendant de recherches et d’initiative pour le dialogue (Cirid) qui a décidé lors de sa session extraordinaire tenue le 2 juin 2016 d’instituer le Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique. Cette distinction servira à honorer et encourager toutes les initiatives de dialogue politique et social en Afrique.

L’idée d’institutionnaliser la date du 28 Mai, devenue désormais « Journée Nationale du Dialogue» au Sénégal, apporte une contribution originale, d’après une note du Centre indépendant de recherches et d’initiative pour le dialogue (Cirid). D’ailleurs, c’est cette innovation qui fait la spécificité du mérite du parrain du «Prix Macky Sall». En effet, le Cirid a fortement apprécié la tenue du dialogue national que le chef de l’Etat sénégalais a initié et qui a regroupé l’ensemble des forces vives. Selon les membres du Cirid, «ce fait est rare, voire inédit en Afrique, car dans la plupart des cas, les fils et filles d’un pays à travers notre continent se retrouvent généralement pour discuter de l’avenir de leur nation après de sanglants conflits». Au Sénégal, soutiennent-ils, ce n’est ni l’un ni l’autre cas.

Lors du lancement du prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique, Gabriel Minder a mis en avant la particularité de Genève, qui est une petite communauté qui fait preuve depuis 200 ans d’un niveau de dialogue extraordinaire. Maodo Malick Mbaye a, pour sa part, relevé le double intérêt que revêt ce prix pour lui, tout d’abord par rapport à la région où il représente le Cirid depuis des décennies, puis le choix réfléchi qui s’est porté sur le Président son pays. Pour lui, «historiquement, le dialogue a toujours été présent dans la culture africaine, comme l’illustre l’ arbre à palabres, sous lequel les décideurs de la communauté se retrouvaient pour échanger. Le Cirid ne fait donc que revisiter l’histoire et les valeurs profondément ancrées en Afrique», a-t-il martelé tout en comparant cette distiction au prix Houphouet Boigny. En ce qui concerne le Sénégal, indique le directeur de l’Agence nationale de la Maison de l’outil (Anamo), «jamais autant de cadres de concertation n’ont été ouverts. Aujourd’hui, la politique du Président est d’amener un maximum de concitoyens à donner leur point de vue».

Au sujet du Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique, il est doté de 100.000 euros (65.000.000 FCFA) et sera décerné annuellement. Il encourage toute initiative faisant du dialogue un levier important. Il ne vise pas uniquement à récompenser des personnalités politiques ou des chefs d’Etat, mais toute personne physique ou morale œuvrant en faveur du dialogue. D’ailleurs, une délégation du Cirid, conduite par son Président Fondateur, M. Déo Hakizimana, a été reçue par le Président Macky Sall, pour une mission d’information et de travail concernant les modalités de sa mise en œuvre : la composition du jury, qui regroupera d’éminentes personnalités issues des milieux diplomatiques et politiques de l’Afrique et de «La Genève International», dont le Cirid fait partie depuis 20 ans.

Laisser un commentaire

Top