ici c'est
Accueil > economie > TRAIN EXPRESS RÉGIONAL DAKAR-DIAMNIADIO ENGIE INEO COMPTE MENER A TERME LE PROJET EN 26 MOIS

TRAIN EXPRESS RÉGIONAL DAKAR-DIAMNIADIO ENGIE INEO COMPTE MENER A TERME LE PROJET EN 26 MOIS

FLASHACTU.INFO-Engie Ineo, l’entreprise française chargée de piloter la conception et la réalisation des systèmes ferroviaires du Train Express Régional (TER) devant relier Dakar à Diamniadio, compte mener à terme ce projet en 26 mois, a annoncé, mardi, à Dakar, son président-directeur général Yann Rolland.
« Notre engagement est de réaliser le projet en 26 mois. Nous allons mettre toute notre compétence, notre savoir-faire et notre expertise pour gagner ce pari », a-t-il déclaré au cours d’une rencontre avec des journalistes, peu après son arrivée à Dakar, la veille de la cérémonie officielle de lancement des travaux du TER devant relier le centre-ville de la capitale sénégalaise à Diamniadio, soit 27 km.
« C’est un projet compliqué. Je sais que nous aurons des jours sans, nous aurons de mauvais jours et de très bons jours, où tout va bien. Nous serons au rendez-vous. J’espère vous revoir le 1er décembre 2018 pour l’inauguration », a lancé Yann Rolland à ses interlocuteurs.
Il assure qu’Engie Ineo va « réaliser un train très moderne » et a donné des assurances quant aux capacités de son groupe à mener à terme ce projet.
« Nous sommes très confiants », a dit M. Rolland, assurant que ce TER sera « le top de la modernité ». « Un train avec le wifi. Avant Paris, aujourd’hui, nous allons avoir à Dakar un train de nouvelle génération », a-t-il promis.
Selon le PDG Engie Ineo, un tel projet ne se réussit pas sans « une forte proximité avec une entreprise locale », d’où la collaboration liant son entreprise avec la Compagnie sahélienne d’entreprise (CSE).
Le président Macky Sall va lancer les travaux du TER Dakar-Diamniadio-AIBD, mercredi, au cours d’une cérémonie officielle prévue à la gare de Dakar (centre-ville).
Cette cérémonie se poursuivra ensuite au Centre international de conférences Abdou-Diouf de Diamniadio (CICAD), selon les services de l’Agence pour la promotion de l’investissement et des grands travaux (APIX).
La société française Engie Ineo « a été mandatée pour conduire et piloter, en partenariat avec Thales C&S, le marché de conception et de réalisation des systèmes ferroviaires du Train Express Régional » entre Dakar et l’Aéroport Blaise-Diagne de Diass (AIBD), en passant par Diamniadio, « pour un contrat d’un montant de 225 millions d’euros, soit 148 milliards de francs CFA », précise l’APIX.
La durée des travaux est estimée à 26 mois pour la première partie du projet (Dakar-Diamniadio), soit 36 km, la seconde partie Diamniadio-AIBD (19 km) devant nécessiter 15 mois de travaux.
Le TER devrait relier Dakar au nouvel aéroport international Blaise-Diagne en moins de 50 minutes.
Les études et travaux viennent de démarrer pour une mise en service de la première partie du parcours prévue fin 2018, selon la même source, qui précise que le projet s’inscrit dans le cadre du Plan Sénégal émergent.
Le projet de TER vise à « désengorger la ville de Dakar en apportant une réponse aux problèmes que connaît actuellement la région de Dakar, avec un centre-ville hypertrophié et des banlieues dortoirs ».
Le type de transport du TER Dakar-Diamniadio- AIBD sera « uniquement sur rails », précise l’APIX, ajoutant que ce train va desservir 14 gares et aura une vitesse de pointe de 160 km par heure.
Le TER, d’une capacité de 500 places, pourra transporter jusqu’à 115 000 passagers par jour, selon la même source.

Laisser un commentaire

Top