ici c'est
Accueil > societe > INSECURITE ET CRIMINALITE-10 NOUVEAUX POSTES DE POLICE FRONTALIERS ANNONCES EN 2017 (MACKY SALL)

INSECURITE ET CRIMINALITE-10 NOUVEAUX POSTES DE POLICE FRONTALIERS ANNONCES EN 2017 (MACKY SALL)

FLASHACTU.INFO– Le président de la République a annoncé samedi que 10 nouveaux postes de police frontaliers seront créés en 2017, réaffirmant la volonté des pouvoirs publics de continuer à veiller sur la sécurité des biens et des personnes, en dépit des derniers cas de meurtre enregistrés en 2016.
« Pour l’année 2017, 10 nouveaux postes de police frontaliers seront créés, 1769 agents de Police et 1416 agents de sapeurs-pompiers tous grades confondus seront recrutés », a-t-il dit dans son message du nouvel an.
« De plus, j’ai demandé au gouvernement de travailler au durcissement des peines prévues pour certaines catégories de crimes et délits graves », a indiqué Macky Sall.
Le président de la République dit en appeler « aussi à une introspection individuelle et collective, pour que tous, ensemble, nous revenions à la sagesse des anciens, par la revitalisation des valeurs éthiques et morales comme fondement de la vie en société ».
« L’Etat ne cédera pas devant de tels actes inhumains qui n’ont pas de place dans notre société », a-t-il souligné, en allusion à la « série d’agressions d’une rare violence » perpétrées « contre d’innocentes victimes » ces derniers mois.
Fatoumatou Mactar Ndiaye, 5e vice présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a été retrouvée morte égorgée dans sa chambre, le samedi 19 novembre dernier, à son domicile de Pikine, dans la grande banlieue dakaroise.
Son chauffeur et présumé meurtrier a reconnu les faits qui lui sont imputés. Il a été inculpé pour assassinat et tentative d’assassinat sur la personne d’un fils de la défunte.
Quelques semaines auparavant, en fin octobre dernier, un automobiliste a tué d’une balle dans la tête un taximan avec qui il venait d’avoir un accrochage à une station d’essence, à Nord-Foire, un quartier dakarois.
Ces meurtres et celui d’un commerçant chinois survenu au cours de la même période, ont ému l’opinion nationale, au point d’amener le procureur de la République à faire une sortie à l’issue de laquelle il a assuré que Dakar, la capitale sénégalaise, demeurait une ville sûre.

Laisser un commentaire

Top