ici c'est
Accueil > politique > CRISE GAMBIENNE-Le Pit invite Macky à la vigilance et à la lucidité

CRISE GAMBIENNE-Le Pit invite Macky à la vigilance et à la lucidité

FLASHACTU.INFO-A l’issue de son Comité central, tenu le 15 janvier dernier, le Parti de l’indépendance et du travail (Pit), statuant sur la situation préoccupante en Gambie, recommande au gouvernement et à l’ensemble des Sénégalais plus de vigilance et de lucidité. Dans la note parvenue à Sud quotidien, Samba Sy, Sg du Pit et compagnie, ont aussi fait le bilan de la gestion de Macky Sall depuis 2012, ainsi que le compagnonnage dans Bennoo Bokk Yaakaar (Bby).

La situation très tendue en Gambie, à quelques heures de l’investiture du président élu Adama Barrow, en dépit du refus du président sortant Yahya Jammeh de céder le pouvoir, préoccupe la classe politique sénégalaise. Le Parti de l’indépendance et du travail (Pit) n’est pas en reste. En effet, au sortir de son Comité central, tenu le 15 janvier dernier, Samba Sy, Sg dudit parti et compagnie pensent qu’il faut une certaine prudence du peuple sénégalais sur cette affaire. Dans la note, ledit Comité «recommande au gouvernement et à tous les Sénégalais, vigilance et lucidité».

Le patron du Pit et compagnie ont tout de même estimé que le président sortant doit à tout prix céder le fauteuil. Ils indiquent, en fait, que «le battu doit nécessairement céder le pouvoir». Toutefois, le Pit n’a pas manqué d’interpeller la Cedeao, ainsi que la Communauté internationale. La source renseigne que les dites instances «doivent aider le peuple gambien à l’y contraindre sans pour autant que la sous-région ne soit précipitée dans des convulsions ruineuses pour les populations de nos différents pays».

Dans un tout autre registre, notamment la situation nationale, Samba Sy et ses camarades ont fait le bilan de la gestion du chef de l’Etat, Macky Sall depuis son accession à la tête du pays, en 2012. Mettant en considération plusieurs aspects, notamment l’ampleur du passif et des défis hérités du précédent régime, tout comme les jalons posés et les étapes franchies au plan économique, le Comité central «relève que le Sénégal est sur la bonne voie».  Pour autant, le successeur de Maguette Thiam à la tête du Pit trouve que «l’énormité, la diversité et le caractère pressant des nombreuses et légitimes aspirations des populations non encore assouvies, commandent, aux yeux du Comité Central du Pit, une plus grande conjugaison des forces avec les alliés et tous les patriotes sénégalais».

Se réjouissant, en outre, du bon compagnonnage dans Bennoo Bokk Yaakaar (Bby), le Comité central du Pit «donne mandat au Bureau Politique d’explorer toutes les possibilités d’alliance avec les partenaires de Bennoo Bokk Yaakaar, tout en veillant, scrupuleusement, au respect des intérêts du Parti et au maintien du cap déjà pris vers plus de justice sociale, davantage de transparence, de lutte contre l’impunité et l’accaparement indu de ressources nationales», lit-on sur la note.

Laisser un commentaire

Top