ici c'est
Accueil > politique > UNION AFRICAINE-L’Adversaire d’Abdoulaye Bathily mouillée dans un scandale financier

UNION AFRICAINE-L’Adversaire d’Abdoulaye Bathily mouillée dans un scandale financier

FLASHACTU.INFO-Un dossier accablant contre la secrétaire d’Etat Kenyane aux Affaires étrangères Amina Mohammed vient de l’éclabousser- 15 jours avant le vote historique de l’Union africaine – qui l’intéresse au plus haut point car elle est candidate à la présidence de l’organisation continentale. Cette affaire pourrait grandement altérer ses chances de remporter le scrutin où elle est favorite aux côtés du sénégalais, ancien représentant du secrétaire général du SG de l’ONU pour l’Afrique centrale, le Pr Abdoulaye Bathily. Le scrutin a lieu le 31 janvier 2017 à Addis-Abeba.

C’est l’hebdomadaire « The Kenyan weeky » qui révèle le scandale dans son édition de cette semaine.

La pétition déposée à l’Assemblée nationale en décembre pour exiger sa démission ou une commission d’enquête allègue un népotisme et un enrichissement illicite avérés de la ministre dans le scandale, alors qu’elle été au cœur de l’action de son gouvernement dans le conflit frontalier kényan avec la Somalie en guerre. Le président Uhuru Kenyatta craint que le scandale ne fasse perdre le vote somalien lors du scrutin. Car dans cette affaire, les somaliens estiment que la ministre kenyane a profité de la crise qui sévit dans leur pays pour enrichir sa famille.

Le dossier a été envoyé au Comité de la Défense et des Relations extérieures de l’Assemblée nationale, recommandant une enquête sur la ministre. Cependant, le Parlement est en congé et ne reprendra qu’en février. Mais le scandale est déjà là et fait les choux gras de la presse de Nairobi.

Selon le dossier, le ministère des Affaires étrangères a numériquement loué des jets privés à des prix exagérés de 748 Air Services Ltd, une entreprise appartenant à Ahmed Rashid Jibril, frère d’Amina. « Depuis 2013, le ministère a acheté des jets privés pour utilisation par le ministre plus fréquemment que d’habitude. La société qui est basée à JKIA est la propriété de son fondateur M.Ahmed Rashid Jibril, frère de la ministre Amina Mohamed », lit-on sur a pétition..

Le texte des députés prétend également qu’il est possible que les jets récemment affrétés pour le vice-président William Ruto pour la campagne panafricaine d’Amina pour son élection à la tête de l’Union africaine aient pu être obtenus auprès de la même entreprise, ce qui pose un conflit d’intérêts et des pertes au contribuable kényan.

Les principaux dirigeants du gouvernement kenyan voyagent à travers le continent, faisant la promotion de la candidature d’Amina pour la présidence de l’UA pour les élections prévues le 31 janvier 2017.

La pétition, qui aurait été rédigée par de hauts fonctionnaires sur indications des parlementaires signataires, affirme que la corruption massive a aussi marqué deux conférences internationales que la ministre a organisées pour défendre le dossier kenyan auprès de de la communauté internationale.

La ministre Amina, que les médias kenyans ont pourtant souvent décrit comme l’un des les plus compétents d’Uhuru est ausi accusée d’un détournement de plusieurs millions au ministère des Affaires étrangères. La pétition dénonce l’achat irrégulier de limousines et de voitures haut de gamme, principalement utilisées par des VIP qui visitent les lieux et qui auraient été achetées à des taux exorbitants.

 

Le dossier qualifie Amina de « principale prêtresse » d’un puissant cartel qui mine la Banque Nationale du Kenya. Peu de temps après avoir pris fonction comme ministre des Affaires étrangères, le document indique,que la principale adversaire du Pr Bathily a contracté unprêt non garanti de shillings 98,500,000 de NBK qu’elle a retiré en csh  le 7 octobre 2013 par numéro de client 0876261. Ce n’était que deux jours après l’obtention de l’approbation du prêt, accuse la pétition.

Laisser un commentaire

Top