ici c'est
Accueil > Actualité > EMPRISONNEMENT DE BAMBA FALL ET CIE-La jeunesse socialiste de la Banlieue Gifle Tanor

EMPRISONNEMENT DE BAMBA FALL ET CIE-La jeunesse socialiste de la Banlieue Gifle Tanor

FLASHACTU.INFO-La jeunesse socialiste du département de Pikine reste encore plus déterminée que jamais pour réclamer la libération du maire de la Médina et compagnie. Elle a tenu une conférence de presse pour se prononcer sur la situation du Parti socialiste, mais aussi pour demander à Ousmane Tanor Dieng qu’elle accuse d’avoir liquidé le parti, de quitter sa direction.

Cette rencontre avec la presse a également été une occasion pour les jeunes socialistes de dénoncer le comportement de certains responsables comme Aïda Sow Diawara, Abdoulaye Wilane, Serigne Mbaye Thiam, entre autres. Prenant la parole, Mamadou Sy déclare que « l’emprisonnement de Bamba Fall et compagnie ressemble à un sacrifice du Ps de la part d’Ousmane Tanor Dieng qui doit laisser la direction entre les mains de Khalifa Sall. Le Ps n’est pas un mouvement de soutien, ni un parti qui accompagne des formations politiques non structurées comme l’Apr. Le combat ne fait que commencer et les jeunes socialistes sont en train de mûrir des plans pour dénoncer l’emprisonnement des militants socialistes ». Selon Daouda Thiam, « le parti socialiste aura bel et bien son candidat pour l’élection présidentielle à venir. Tous les jeunes demandent la rupture entre Tanor et Macky Sall. La maire de la Médina et ses autres camarades de parti ne sont que des prisonniers politiques. Le Ps n’a jamais été un parti de violence, de Senghor à Diouf. C’est Tanor qui est à l’origine des difficultés que traverse le Parti socialiste actuellement ». D’après Ibrahima Anne, « Aïda Sow Diawara, qui soutient Tanor, n’a pas de base politique et ne signifie rien au sein du Ps, de même qu’Abdoulaye Wilane qui doit se souvenir de son passé, ainsi que Serigne Mbaye Thiam qui doit rester un fervent combattant pour le départ de Tanor de la tête du parti socialiste. Tous les jeunes qui militent au Parti socialiste ne vont pas baisser leurs bras. C’est Khalifa Sall qui doit être porté à la tête du Ps. Des caravanes, des rassemblements et autres activités vont être organisés à Dakar et à travers les autres régions du Sénégal, pour se faire entendre, mais aussi pour réclamer la libération du maire de la Médina et de ses camarades de parti ». Force est de constater que depuis l’arrestation du maire de Médina et de certains jeunes, le parti de Senghor traverse des moments pénibles.

REWMI

Laisser un commentaire

Top