ici c'est
Accueil > international > Affaire Fillon: nouvelles révélations du «Canard Enchaîné»

Affaire Fillon: nouvelles révélations du «Canard Enchaîné»

FLASHACTU.INFO-L’affaire Penelope Fillon continue d’empoisonner la campagne de François Fillon. Et c’est le Canard Enchaîné qui récidive avec de nouvelles révélations dans son édition à paraître mercredi. L’hebdomadaire affirme désormais que Penelope Fillon aurait touché au total près de 900 000 euros à la fois comme collaboratrice de son mari et de la Revue des deux mondes. La facture flambe et la campagne de François Fillon tangue dangereusement.

Le Canard Enchaîné révèle que  Penelope Fillon a commencé à travailler à l’Assemblée en 1988 et non pas en 1997, comme l’affirmait la semaine dernière François Fillon. L’hebdomadaire a ajouté aussi trois autres années de salaire de 1998 à 2000 et encore 6 mois en 2013. Selon les calculs du journal, la facture dépasse les 830 000 euros, sans compter les 100 000 euros pour son emploi à la Revue des deux mondes.

On découvre aussi que les deux enfants Fillon embauchés au Sénat par François Fillon ont touché 84 000 euros. La facture totale dépasse le million d’euros. La facture flambe et la campagne de François Fillon tangue dangereusement. Le candidat se retrouve encore à la Une et c’est toute sa ligne de défense qui en prend un coup. Ces sept derniers jours, Francois Fillon et son entourage ont eu du mal à trouver le ton juste.

Le candidat  lui-même s’est embourbé en évoquant ses deux enfants avocats alors qu’ils n’étaient pas encore diplômés, ou quand il a affirmé n’avoir qu’un seul compte en banque au Crédit Agricole de Sablé-sur-Sarthe. Une communication brouillonne, mal coordonnée, qui donne l’impression que François Fillon est dépassé par la polémique.

L’inquiétude gagne du terrain dans les rangs des Républicains. Pour le moment, la digue tient encore, mais pour combien de temps ? La rumeur d’un plan B, d’un remplacement de François Fillon court toujours. Emmanuel Macron l’a rattrapé dans les sondages.

Sur le terrain médiatique, le candidat LR a grillé toutes ses cartouches – 20h de TF1, grand meeting… Il va donc devoir continuer la campagne avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Commentaire d’un poids lourd de l’équipe de campagne : « Il a un kilo de fonte dans l’estomac ». Pas facile de nager dans ces conditions. De son côté, le candidat s’est dit « serein et confiant ». Il dénonce une « opération de calomnie très professionnelle sans précédent sous la Ve République ». Ce mercredi, il reçevra les parlementaires à son QG. Objectif : éviter, si possible, la panique à bord

Laisser un commentaire

Top