ici c'est
Accueil > international > Decret anti-immigration deTrump-Un bébé iranien Bloqué avant d’etre autorisé à entrer au Usa pour une opération du cœur

Decret anti-immigration deTrump-Un bébé iranien Bloqué avant d’etre autorisé à entrer au Usa pour une opération du cœur

FLASHACTU.INFO-Une Iranienne de quatre mois a été admise dans un hôpital américain mardi dernier après plusieurs jours d’inquiétude : sa famille était bloquée à la frontière par le décret de Donald Trump.

C’est un immense soulagement pour une famille iranienne: après s’être vue refuser l’entrée sur le sol américain suite au décret anti-immigration de Donald Trump, elle a pu rejoindre l’Oregon où leur fille est maintenant hospitalisée. Âgée de quatre mois, la toute jeune Fatemeh Reshad est en effet touchée par une maladie cardiaque qui pourrait lui être fatale, nommée la discordance ventriculo-artérielle. Il était donc crucial pour ses parents d’entrer aux États-Unis, où des spécialistes des malformations cardiaques doivent l’opérer.

Le rendez-vous avec l’hôpital Doernbecher de Portland était prévu à l’origine le 5 février. Il avait été pris le mois dernier, juste après que les médecins vus à Téhéran ont indiqué aux Reshad que le cœur de leur fille était marqué par deux trous et plusieurs autres anomalies structurelles: cette malformation très grave, ne pouvait être soignée en Iran, raconte CNN. La famille s’est donc tournée vers les États-Unis, où ils ont de la famille et la recherche à la pointe dans le domaine. Mais entre le diagnostic en Iran et le rendez-vous dans l’Oregon, Donald Trump a signé son décret sur la  » protection de la nation contre l’entrée de terroristes étrangères aux Etats Unis « Celui-ci prévoyait l’interdiction d’entrer sur le sol américain des ressortissants de sept pays, dont l’Iran.

La justice américaine sauve le bébé

Dès lors, les parents de Fatemeh Reshad étaient incapables d’emmener leur fille recevoir l’opération devant lui sauver la vie. Coincés en transit à Dubaï, ils n’ont eu d’autre choix que de retourner en Iran. Choqués par la situation, les médecins, plusieurs avocats et un sénateur démocrate se sont mobilisés pour autoriser le bébé à venir.

Vendredi dernier, un juge fédéral de Seattle ordonne la suspension du décret de Trump dans l’ensemble des Etats Unis  autorisant les Iraniens à venir. L’administration Trump a vite contesté la décision, mais pour l’instant le décret reste suspendu suite à une décision de la cour d’appel de San Francisco. Le même jour, une dérogation est accordée à la petite Fatemeh pour qu’elle puisse venir se faire soigner comme prévu.

Dans un communiqué, l’hôpital raconte que la famille remercie sincèrement toutes les personnes qui ont rendu ce voyage possible. Citée par The Guardian, Jennifer Morrissey, une avocate de Portland qui a soutenu la cause de cette famille iranienne, explique qu’il «s’agissait vraiment d’un travail d’équipe pour battre les aiguilles de la montre, étant donné les obstacles médicaux et légaux auxquels Fatemeh était confrontée.» Le 8 février, la fillette est bien arrivée à l’hôpital Doernbecher où elle passe quelques examens médicaux, en préparation de son opération.

Laisser un commentaire

Top