ici c'est
Accueil > economie > Aliko Dangote poursuit son offensive dans le riz au Nigeria, dans l’État de Sokoto

Aliko Dangote poursuit son offensive dans le riz au Nigeria, dans l’État de Sokoto

FLASHACTU.INFO-Aliko Dangote patron du Dangote Group s’est rendu à Gonroyo dans l’État de Sokoto, au nord-est du pays, ce mercredi 15 février pour lancer un nouveau programme de culture de riz de sa filiale Dangote Rice Ltd.

Le milliardaire nigérian était accompagné de Robert Coleman, spécialiste zimbabwéen de l’agriculture, directeur général de Dangote Rice Ltd depuis mai 2014.

Le gouverneur de Sokoto, Aminu Tambuwal, inaugurera officiellement l’initiative.

Dans une première phase pilote, 500 hectares sont concernés dans la zone du barrage de Gonroyo. Le programme sur place porte à moyen terme sur 10 000 ha en tout.

Des semences de riz seront distribuées par Dangote Rice à des fermiers locaux pour plantation. La compagnie s’engage ensuite à acheter leurs récoltes et à assurer la meunerie et la transformation finale.

C’est la deuxième initiative de ce type au Nigeria pour Dangote Rice, qui a déjà initié début 2016 le même programme, sur 5 000 ha, à Hadejia, dans l’état de Jigawa (au nord). Un autre programme de 10 000 ha devrait suivre sous peu dans l’état de Zamfara (nord-est). En tout, Dangote Rice, qui dispose d’un budget de plus de 1 milliard de dollars, cible 14 états.

D’ici la fin de l’année, l’objectif de Robert Coleman, ancien directeur en charge de la production de riz du géant singapourien Olam (2011-2014), est de générer 225 000 tonnes de riz blanc pour satisfaire 4 % de la demande nationale annuelle. Selon les chiffres du ministère fédéral de l’agriculture et du développement rural (FMARD), la demande nigériane de riz a atteint 6,3 millions t en 2015 avec seulement 2,3 millions t produites localement. Soit 4 millions t importées.

Sur les cinq prochaines années, Dangote Rice cible une production de 1 millions t/an à partir de 150 000 ha pour couvrir 16 % de la demande locale. L’objectif est de faire baisser la facture d’importation de riz du pays.

Aliko Dangote, qui avait fait appel à l’origine à l’expert brésilien du riz Lulu Carlos pour élaborer son offensive dans le riz, a lancé des initiatives de production locales dans cinq autres filières clés au Nigeria : le sucre, les engrais, le ciment, le raffinage pétrolier et la pétrochimie.

Laisser un commentaire

Top