ici c'est
Accueil > politique > Karim Wade câble Khalifa Sall-Une Alliance en vue !

Karim Wade câble Khalifa Sall-Une Alliance en vue !


FLASHACTU.INFO-
Du Qatar où il vit en exil, Karim Wade a eu un entretien téléphonique avec Khalifa Sall le 25 février 2017. C’est «La Lettre du Continent » qui donne l’information dans son édition N°748 du 01/03/2017. A en croire le canard, l’entretien entre les deux hommes politiques a porté sur l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir sénégalais. Cet appel fait suite à celui de Wade-père qui, comme l’a relaté «L’As» la semaine dernière, avait joint l’édile de la capitale pour lui manifester sa solidarité. Ce, au deuxième jour de l’audition de Khalifa Sall à la Dic dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la Caisse d’avance de la Ville de Dakar. «La Lettre du Continent» révèle également que le candidat du Pds à la prochaine présidentielle peaufine sa stratégie de retour et qu’il s’entretient aussi régulièrement au téléphone avec les plus farouches adversaires du Président Macky Sall comme que Idrissa Seck, Mamadou Diop Decroix, Pape Diop et Malick Gakou.

Khalifa Sall semble sortir de cette convocation à la Dic plus fort et renforcé. Il est en train de réunifier l’opposition autour de sa personne. Tout au moins, c’est l’allié que tout le monde cherche, en vue des prochaines échéances électorales. En tout cas, le Pds a fait le premier pas et se rapproche de plus en plus du maire socialiste. Les libéraux n’ont pas manqué d’envoyer une délégation, vendredi dernier à la Médina pour lui manifester leur soutien. Dans le camp du maire de Dakar, on n’exclut pas une alliance avec le Pds. L’un de ses proches collaborateurs, en l’occurrence son conseiller politique, Moussa Taye annonçait récemment dans «L’As» qu’ils comptaient participer aux prochaines législatives sous une bannière arc-en-ciel. «Une bannière qui part du socle socialiste, mais également ouverte à toutes les forces sociales et de progrès», avait-il confié. Moussa Taye soutient que s’ils ont des convergences de vue avec les libéraux, ils n’excluent pas de s’allier avec eux. Ce qui est sûr, c’est que le leader du Grand parti (GP), Malick Gakou, s’est déjà montré favorable pour une alliance avec Khalifa Sall en vue des prochaines échéances électorales. Quid d’une alliance à trois !

Laisser un commentaire

Top