ici c'est
Accueil > economie > Promotion de la bonne gouvernance « Aucun pays ne peut s’en passer s’il veut aspirer à un véritable développement « 

Promotion de la bonne gouvernance « Aucun pays ne peut s’en passer s’il veut aspirer à un véritable développement « 

FLASHACTU.INFO-La bonne gouvernance est désormais « devenue une demande sociale », au même titre que les besoins exprimés par les populations en matière de santé et d’éducation par exemple, a soutenu , mardi, à Dakar, le ministre de l’Intégration africaine, du Nepad et de la Promotion de la bonne gouvernance, Khadim Diop.
« Aucun pays ne peut se passer de la promotion de la bonne gouvernance s’il veut aspirer à un développement véritable. La promotion de la bonne gouvernance est devenue une demande sociale au même titre que les demandes liées à la santé et à l’éducation », a souligné Khadim Diop.
Il s’exprimait lors de la cérémonie de signature d’une convention entre l’ONG 3D et le ministère de l’Intégration africaine, du Nepad et de la Promotion de la bonne gouvernance.
Ce partenariat entre dans le cadre du projet « Sunubudget » de l’ONG 3 D, dont l’ambition est de travailler à une meilleure participation des citoyens à l’accès à l’information.
« Cette convention signifie dégager nos priorités et appeler nos partenaires à se joindre à nous. L’accès à l’information est fondamental dans le processus qui permet d’arriver à un contrôle citoyen de l’activité gouvernementale », a ajouté le ministre.
« Nous allons travailler d’arrache-pied pour arriver à élaborer un projet de loi qui réglemente l’accès à l’information, et l’ONG 3 D nous a rejoints dans le processus. La bonne gouvernance s’exerce dans toutes les activités gouvernementales », a assuré Khadim Diop.
Selon le ministre, d’autres chantiers importants sont en cours de mise en œuvre à l’initiative du gouvernement sénégalais.
« Si on parle de promotion de la bonne gouvernance, on fait également référence à la promotion des services publics de qualité fournis aux populations », a-t-il fait valoir.
Il est par exemple prévu de récompenser la structure de l’administration publique qui s’est la mieux illustrée en matière de promotion de la bonne gouvernance, a indiqué Khadim Diop.
Le directeur exécutif de l’ONG 3D, Moundiaye Cissé, a lui estimé que le projet de loi sur l’accès à l’information devrait mettre le Sénégal sur la voie des « gouvernements ouverts ».
« C’est pourquoi, dans le cadre de ce projet, nous allons appuyer la prochaine législature en leur dotant d’attachés parlementaires, car le Parlement joue un rôle essentiel dans la promotion de la démocratie d’un pays », a indiqué M. Cissé.
Pour le représentant de l’USAID, l’Agence des Etats-Unis pour le développement international, bailleur du projet « Sunubudget » la signature de cet accord « montre l’engagement du gouvernement (sénégalais) dans le processus de promotion de la bonne gouvernance ».

Laisser un commentaire

Top