ici c'est
Accueil > societe > Reprise des violences à Kolda Plusieurs personnes arrétées

Reprise des violences à Kolda Plusieurs personnes arrétées

FLASHACTU.INFO-Les échauffourées ont repris ce jeudi 16 mars entre la police et des jeunes de Kolda qui manifestent pour protester après la blessure d’un conducteur de « Jakarta » et sa cliente, lundi, lors d’un accident consécutif à une tentative de contrôle d’un policier.
Aux jets de pierres des manifestants, les policiers ripostent à coups de grenades lacrymogènes. Les jeunes, en majorité des conducteurs de motos-Jakarta qui assurent le transport dans la ville, ont barré certaines artères à l’aide de pneus brûlés. Les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs arrestations dans les rangs des manifestants. Mais, la situation reste encore tendue.
Des heurts avaient éclaté lundi et mardi entre la police et les conducteurs de motos « Jakarta » protestant après la blessure d’un des leurs et sa cliente, lundi, dans l’accident d’une moto. Selon les jeunes, l’accident de leur camarade s’est produit à la suite d’une course-poursuite avec un policier.
COMMISSARIAT MIS A SAC
Mais depuis, le calme était revenu dans la journée de mardi, après l’intervention de l’armée. Avant l’arrivée des militaires, les protestataires avaient déjà réussi à saccager notamment le commissariat urbain et le domicile du commissaire. Le conducteur de l’engin et sa passagère ont été blessées lundi, vers 21h, dans la zone de la gare routière, à hauteur du pont de Sinthiang Idrissa. Leur moto est tombée dans un ravin, sous le pont, à l’occasion d’une tentative de contrôle de la police, selon les conducteurs de motos-Jakarta.
La Police, via son service des relations publiques, avait donné sa version des faits : c’est « lors d’une opération de sécurisation » que l’accident « s’est produit, au pont de Sinthiang Idrissa ». « Un des agents de Police en service a sommé le conducteur de moto Jakarta de s’arrêter aux fins de vérification. Ce dernier a tout simplement refusé d’obtempérer et forcé le barrage de contrôle », disait le texte rendu public mercredi.
Il ajoutait que le conducteur avait « appuyé sur l’accélérateur et avait voulu percuter volontairement l’agent de Police », contraignant ce dernier à « lui céder le passage ».
« Roulant à vive allure, le conducteur avait perdu le contrôle de sa moto et avait pris le trottoir avant qu’il ne tombe » dans un ravin. « Secourus par les Sapeurs-Pompiers, le conducteur et son client ont évacués été à l’hôpital de Kolda. » La tension restait vive jeudi en fin d’après-midi

Laisser un commentaire

Top