ici c'est
Accueil > politique > Contre-manifestation des jeunes de l’Apr le 7 avril – La Cojer défie ‘’Y en a marre’’

Contre-manifestation des jeunes de l’Apr le 7 avril – La Cojer défie ‘’Y en a marre’’

FLASHACTU.INFO-Pour contrecarrer le rassemblement des ‘’Y en a marristes’’ du 7 avril prochain, les jeunesses de l’Alliance pour la République envisagent une contre-manifestation le même jour.

 

Une date, deux marches. C’est ce à quoi on risque d’assister le 7 avril 2017 prochain. Avec d’une part, le mouvement Y en a marre qui a décidé d’organiser une marche de protestation pacifique contre la gestion du pays par le régime de Macky Sall, et d’autre part, les jeunes de l’Alliance pour la République qui envisagent d’organiser une contre-manifestation. C’est en tout cas ce qu’a annoncé hier la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer).

En effet,  face à la presse, la coordonnatrice de ladite structure, Thérèse Faye Diouf et ses camarades ont soutenu que le rassemblement d’un million de personnes annoncé par les ‘’Y en a marristes’’ ne relève que ‘’d’une affabulation’’ et d’‘’une imposture qui ne va, comme à l’accoutumée, accoucher que d’une petite  souris’’. Le coordonnateur de Y en a marre, Fadel Barro et ses camarades qui ont demandé à tous les citoyens sénégalais qui souhaiteraient participer à cette marche de s’habiller en noir pour monter leur mécontentement, risquent ainsi de se heurter aux jeunes de l’APR qui, à la place du noir, appellent leurs militants et sympathisants à se vêtir de blanc. ‘’La Cojer fera face à toute tentative éhontée de sabordage de la marche inéluctable de notre pays vers l’émergence’’, a averti la directrice de la case des tout-petits.

Pour les camarades de Thérèse Faye Diouf, il est inacceptable de plonger le pays dans l’insurrection. C’est pourquoi ils n’excluent pas  un affrontement avec le camp d’en face. ‘’Nous sommes conscients des risques d’affrontement qui peuvent en découler mais nous préférons étouffer leur projet dans l’œuf. Que les forces de l’ordre prennent leurs responsabilités’’, a déclaré Meissa Mayocor Diouf, membre de la Cojer. Ce dernier et ses camarades d’inviter enfin  les ‘’Y en a marristes’’ à revoir leurs comportements  car, disent-ils : ‘’nous sommes au courant de leurs agissements à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Avant de réclamer quoi que ce soit, ils devraient éclairer les Sénégalais sur le financement reçu de Monsieur Lamine Diack et de multiples Ong occultes’’.

Laisser un commentaire

Top