ici c'est
Accueil > Actualité > Le PM traite Me Wade de ‘’peau pourrie, rétrograde’’

Le PM traite Me Wade de ‘’peau pourrie, rétrograde’’

8th grade math homework help follow link FLASHACTU.INFO-Le Premier ministre entend bien rester le premier défenseur du président Macky Sall qui cristallise certaines critiques. Samedi, à l’occasion du conseil du Réseau des enseignants de l’APR, il a dit ce qu’il pense de Me Abdoulaye Wade et de ses conciliabules avec certains leaders de l’opposition.

go

how to write an academic essay  

http://suongmedia.com/essay-buying-car/

click here Le Premier ministre a présidé le Conseil national du Réseau des enseignants de l’APR, samedi dernier, au Grand théâtre. Il n’y est pas allé de main morte, au moment d’évoquer l’opposition. ‘ ‘’Nul n’ignore les deux visions qui s’opposent. Il y a celle portée par le chef de l’Etat, Macky Sall, qui est un Sénégal émergent et solidaire, dans le cadre d’un Etat de droit. Il y a de l’autre côté, le Sénégal du passé, une peau pourrie, rétrograde, inspiré depuis le Qatar ou Dubaï et qui veut perturber la sérénité du pays. Est-ce que vous allez l’accepter ? ’’, a-t-il harangué la foule. Les ‘’Non, non !’’, ont fusé de partout. Se sentant ragaillardi, il s’est mis à citer des programmes, comme le PUDC, le PSE, qui constituent, à ses yeux, des références pour un bon déroulement stratégique des activités économiques du pays. ‘’Dans le budget 2017, 686 milliards sont injectés dans l’enseignement supérieur, l’éducation nationale, la  formation professionnelle et la petite enfance’’, a-t-il souligné. Ce qui, à ses yeux, participe au développement du capital humain.

computer engineer resume cover letter marine

http://zoomia.pl/?mba-admission-essays-services-cornell Ensuite, il a lancé un appel un appel à l’unité dans les rangs du parti. ‘’Nous appelons à l’unité, l’union des cœurs et à la mobilisation permanente autour du président du parti Macky Sall, surtout à cette période. Ça doit être l’objectif de tout un chacun’’, a invité Mahammed Boun Abdallah Dionne. Ensuite, le président de la République, qui est venu dans l’après-midi apporté son soutien au coordonnateur du réseau des enseignants de l’APR, Youssou Touré, a promis à ses hôtes du jour deux postes de député à l’Assemblée nationale. Une façon de les motiver, sans oublier les autres. Car, au-delà du cadre restreint du réseau, Macky Sall a appelé ses partisans à s’unir pour préparer les Législatives.  En sus, il a promis de mettre en œuvre tous les moyens pour répondre aux besoins du secteur éducatif.

http://rubygosoftware.com/master-thesis-company-sweden/

http://noexcusesnobs.com/english-paper-hssc-federal-board/ angels assigned to you ‘’Il faut que l’on siffle la fin de la récréation’’

resume writing services grande prairie

go Toutefois, ces appels à l’unité et à la cohésion semblent être dans l’oreille d’un sourd. Il suffit juste d’écouter Youssou Touré. ‘’A partir d’aujourd’hui, nous n’accepterons plus d’être traités de la sorte. Il faut que le parti le comprenne. En tout cas, moi, je prendrais mes responsabilités, le moment venu’’, a-t-il fait savoir. Mieux, il a martelé : ‘’Désormais nous allons relever tous les défis qui se poseront. Il faut que l’on siffle la fin de la recréation. Il y a un double jeu que nous n’accepterons plus. Tous les jours, nous sommes trainés dans la boue, insultés par des individus insignifiants. Nous avons prouvé, maintes fois, que nous sommes des personnes de valeur’’,  s’est défendu Youssou Touré, s’adressant sans conteste à Ameth Suzanne Kamara et ses partisans qui lorgnent son fauteuil. A ce rythme là, par sûr que l’APR réussisse l’union des cœurs.

http://bahisiteniz.com/essay-writing-service-reviews-best-service/

Laisser un commentaire

Top