ici c'est
Accueil > economie > LE PUDC PRÉVOIT DE RÉALISER 161 KM DE PISTES RURALES EN 2017 À THIÈS (OFFICIEL)

LE PUDC PRÉVOIT DE RÉALISER 161 KM DE PISTES RURALES EN 2017 À THIÈS (OFFICIEL)

FLASHACTU.INFO-Oumou Mbaye Sy, chef du service régional de la Planification de Thiès a fait savoir, samedi, que le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) envisage de réaliser 161 kilomètres de pistes rurales dans la région à partir de 2017.

 

« Le PUDC, dans sa composante ‘Accessibilité rurale’ prévoit la réalisation de 161 km de pistes rurales à partir de 2017, le bitumage de l’axe Mékhé-Bambey » a dit Mme Sy à la Revue annuelle conjointe (RAC) 2017 présidée par l’adjoint au gouverneur chargé des Affaires administratives, Mbassa Sène.

La région va également accueillir les projets autoroutiers « Ila Touba », AIBD-Mbour-Thiès et Thiès-Fatick-Kaolack et le projet d’élargissement de la RN2 (Thiès-Saint-Louis) sur 260 km, a rappelé Mme Sy.

Au demeurant, a-t-elle indiqué, « le linéaire de routes de terre construites, réhabilitées et traitées en entretien périodique est passé de 187,2 km en 2014 à 54,4 km en 2015 pour ressortir à 39,1 km en 2016 et le linéaire de routes revêtues construites, réhabilitées et traitées en entretien périodique passe de 41,5 km en 2014 à 11,6 km en 2015 puis à 15,65 km en 2016 ».

Elle a fait remarquer que « pour la réalisation d’infrastructures, dans le cadre de la politique d’intensification, d’entretien et de préservation du réseau routier de la région et dont l’objectif est de faciliter la libre circulation, l’AGEROUTE procède chaque année à la construction et à la réhabilitation de routes et pistes ».

Par ailleurs, Oumou Mbaye Sy a relevé les avancées notées dans l’hydraulique rurale qui couvre l’alimentation en eau des populations, des industries et de l’agriculture et le potentiel touristique « important » de la région riche de deux façades maritimes et de la présence de beaucoup d’hôtels et de plages.

Saluant le nombre de plus en plus important d’investisseurs et de PME attirés par la région entre 2013 et 2016, Mme Sy a fait savoir que « les indicateurs attestent que le taux de chômage, des individus âgés de 10 ans et plus, de la région de Thiès en 2015 s’élève à 16,2% et est au-dessus de la moyenne nationale 15,3% ».

« Ainsi il a été constaté une forte hausse de ce taux entre 2013 (11,6%) et 2015. Sur 50,5% contre 47% au niveau national », ajoute le document présenté par Oumou Mbaye Sy.

Elle signale qu’une forte densité du réseau scolaire de la région, place cette dernière au premier rang national sur le plan des structures scolaires après l’éclatement de Dakar en trois académies.

Thiès qui a un taux net de scolarisation de 52,41% en 2016 contre 46,34% en 2014 est riche de 5 hôpitaux dont deux privés, offrant ainsi une grande opportunité de référence aux structures périphériques a conclu Oumou Mbaye Sy.

Laisser un commentaire

Top