ici c'est
Accueil > politique > LÉGISLATIVES : LE RTA-S VA DEMEURER SOUS LA BANNIÈRE DE BBY

LÉGISLATIVES : LE RTA-S VA DEMEURER SOUS LA BANNIÈRE DE BBY

FLASHACTU.INFO-Le Rassemblement des travailleurs africains- Sénégal (RTA-S) compte battre campagne aux prochaines élections législatives sous la bannière de la coalition « Benno Bokk Yaakar (BBY), a annoncé dimanche son secrétaire général, El Hadj Momar Samb, dressant un bilan positif du régime en place.


« Après consultation des militants et après avoir étudié de manière comparative ce qui s’est passé et ce qui se passe aujourd’hui, nous avons pris l’option de rester dans le BBY, afin que cette dynamique exclusive à l’intérêt des populations se poursuive’’, a déclaré M. Samb.


Le secrétaire général du RAT-S animait à Dakar, une conférence de presse portant sur « l’évaluation sommaire des politiques publiques mises en œuvre de 2012 à 2016’’.


Selon M. Samb, qui siège au Conseil économique, social et environnemental (CESE), le bilan du gouvernement du président Macky Sall est « très satisfaisant, même s’il reste encore des choses à améliorer ».


« En matière politique, les réalisations enregistrées sont progréssistes (….) et expriment une volonté du pouvoir de changer les choses pour la construction d’un régime politique plus démocratique soucieux de préserver les libertés publiques, collectives et individuelles de même que l’Etat de droit, a-t-il dit.


Sur le plan économique, ‘’la situation globale en fin 2016 présente
une économie sénégalaise sur la bonne trajectoire avec un taux de croissance du PIB réel attendu à 6,7 pour cent. Ce qui traduit ainsi les efforts du gouvernement à maintenir une croissance forte et durable », a-t-il ajouté.


M. Samb est également d’avis qu’avec le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), la Couverture maladie universelle (CMU), « nul ne peut douter aujourd’hui de la volonté solide du régime actuel d’éradiquer la pauvreté, de réduire les inégalités sociales, de promouvoir la justice sociale et l’équité territoriale’’.


Il estime néanmoins que certaines choses restent encore à améliorer.’’ La refondation du régime politique telle que souhaitée par les conclusions des Assises nationales reste une perspective à conquérir, a indiqué M. Samb.


Il a aussi regretté « le non aboutissement de la traque des
biens mal acquis, de même que le ‘’non traitement de dossiers relatifs aux audits de l’IGE [Inspection générale d’Etat, de la Cour des comptes, de l’OFNAC [Office national de contre la fraude et la corruption], etc.


Le secrétaire général du RTA-S invite l’Etat à revenir sur la signature des accords de partenariat (APE) avec l’Union européenne (UE) qui, d’après lui, « présentent plus d’inconvénients que d’avantages’’.


M. Samb a estime que « l’opposition doit avoir une attitude beaucoup plus responsable et ne pas privilégier les ambitions personnelles ». ‘’Les intérêts des populations sont la seule valeur fondamentale qui prime sur tout le reste’’, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Top