ici c'est
Accueil > politique > DÉMATÉRIALISATION DES PROCÉDURES Le gouvernement tient son fichier unifié

DÉMATÉRIALISATION DES PROCÉDURES Le gouvernement tient son fichier unifié

FLASHACTU.INFO-Le gouvernement dispose désormais d’un fichier unifié des données du personnel de l’Etat. Il va permettre au gouvernement d’avoir accès à des informations plus fiables et mieux sécurisées.

 

Les lenteurs administratives seront bientôt un vieux souvenir. Le gouvernement a officiellement lancé hier le fichier unifié des données du personnel de l’Etat (FUDPE). La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre de la Fonction publique, Viviane Bampassy, en présence du ministre du Budget, Birima Mangara, du ministre de la Promotion des Investissements, Khoudia Mbaye, et du Secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly. La présence de 4 ministres sur une même table pour ce lancement montre l’intérêt de ce projet qui a démarré depuis 2008. Les principaux objectifs sont la dématérialisation des procédures, la maîtrise de la masse salariale ou la réduction des dépenses liées aux charges de l’Etat.

Ce processus qui est en phase d’être finalisé est une plateforme entièrement développée par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE). Avec le FUDPE, l’Etat veut numériser ses informations. Depuis 1960, constate la ministre Viviane Bampassy, tous les actes d’administration se font sur papier. Or, dit-elle, avec les technologies de l’information et de la communication (Tics), le gouvernement peut quitter le manuel pour le numérique afin de permettre à ses agents ‘’d’avoir accès à leurs actes de façon beaucoup plus diligente’’. Le constat est que plusieurs agents de l’Etat, qu’ils soient enseignants ou membres de l’administration, quittent souvent leurs bureaux pour se rendre à l’administration centrale pour suivre leurs actes. Avec le fichier unifié, ces instituteurs n’ont plus besoin de fermer leurs salles de classe. Avec leur compte personnalisé, ils peuvent suivre, de façon diligente leur carrière.

Cela, selon le ministre de la Fonction publique, va engendrer ‘’un gain de productivité énorme’’ pour l’administration publique, car ces agents ne vont plus perdre du temps pour obtenir leurs actes. ‘’Nous sommes passés d’une Fonction publique de 20 000 agents à 127 000 en 2016. Nous ne pouvons pas continuer à traiter, à mettre en œuvre ces procédures de façon manuelle’’, précise Viviane Bampassy. D’après l’ancien gouverneur de la région de Fatick, il est temps, après une cinquantaine d’années, de ‘’faire bouger le magot que constitue la Fonction publique’’. Pour cela, il faut, indique-t-elle, faire face à la résistance au changement.

Par ailleurs, la dématérialisation des procédures passera par une interconnexion entre le fichier unifié des données du personnel de l’Etat avec la plateforme de la Direction de l’automatisation du fichier (DAF) ou avec celle de la Solde, explique le directeur de l’ADIE, bras technique du projet. En effet, le FUDPE, d’après Cheikh Bakhoum, va permettre, à terme, d’avoir une ‘’dématérialisation totale des actes administratifs’’ et une ‘’plateforme pour les décideurs’’ et un accès à des ‘’données fiables, sécurisées et harmonisées’’

Laisser un commentaire

Top