ici c'est
Accueil > societe > PÈLERINAGE À LA MECQUE : LES CONDITIONS RÉUNIES POUR UN BON DÉROULEMENT DES INSCRIPTIONS (MINISTRE)

PÈLERINAGE À LA MECQUE : LES CONDITIONS RÉUNIES POUR UN BON DÉROULEMENT DES INSCRIPTIONS (MINISTRE)

FLASHACTU.INFO-Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye à déclaré, vendredi à Dakar, que toutes « les conditions sont réunies » pour le bon déroulement des inscriptions pour le pèlerinage à la Mecque de cette année.

« Nos compatriotes qui veulent effectuer le pèlerinage cette année doivent très rapidement venir commencer les opérations d’inscription qui se déroulent dans les meilleures conditions, dans un espace convivial et avec tous les services de l’Etat impliqués », a-t-il dit.

Mankeur Ndiaye lançait les opérations d’enrôlement pour l’édition 2017 du pélerinage aux lieux saints de l’Islam.

La cérémonie s’est déroulée au Centre d’études et de formation en islam (CERFI) du professeur Rawane Mbaye, à Liberté 6, près du Camp Leclerc ou les inscriptions seront effectuées cette année.

« Vous avez ici en permanence la présence de la police et des sapeurs pompiers. C’est extrêmement important que les opérations se déroulent dans des conditions de sécurité. Et je vois bien que les pèlerins sont très contents de se retrouver cette année dans cet espace », a-t-il poursuivi.

M. Ndiaye a par ailleurs rapporté la décision du président de la République de poursuivre cette année « le processus de privatisation du pèlerinage en faisant passer le quota officiel du Sénégal, de 1500 l’année dernière à 1000 cette année ».

Le ministre a expliqué que « l’Etat ne va pas entrer en concurrence avec le privé si celui-ci peut faire mieux ». Cependant il tenu à rassurer les pèlerins en soulignant que l’Etat va continuer à jouer son rôle régalien à travers l’encadrement et l’accompagnement des 285 voyagistes privés qui « ont décidé volontairement cette année de se retrouver en 50 entités ».

« Ce que le président veut, c’est qu’il y est un dialogue constructif, permanent, constant entre la délégation générale au pèlerinage et les voyagistes privés. Et ce dialogue, je me félicite qu’il se déroule dans les meilleures conditions, surtout de confiance mutuelle entre l’Etat et le privé », a-t-il relevé.

Les opérations d’inscription qui ont commencé 18 mai seront clôturées définitivement le 28 juillet a dit Mankeur Ndiaye qui a précisé qu’ »il n’y aura plus d’inscription au-delà de cette date et le bureau sera définitivement fermé ».

Au total 10.500 pèlerins seront enrôlés conformément au quota de pèlerins que l’Arabie Saoudite a octroyé à l’Etat du Sénégal. Les privés voyagistes vont convoyer 9500 pèlerins et le reste par la délégation officielle qui sera composée de 20 membres cette année.

Et Mankeur Ndiaye de faire noter que « le premier vol décollera de Dakar le 14 août et le premier vol retour est programmé pour le 10 septembre ». Au total, les 18 vols prévus à l’aller et autant au retour seront tous assurés par une compagnie aérienne saoudienne.

Laisser un commentaire

Top