ici c'est
Accueil > politique > Violence-Affrontements entre jeunes de Macky et de Khalifa

Violence-Affrontements entre jeunes de Macky et de Khalifa

FLASHACTU.INFO-La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de la commune de Grand Yoff et certains proches du maire de la même collectivité, Madiop Diop, en sont venus aux mains, le samedi 3 juin dernier, au niveau du Foyer des jeunes. La cause : les jeunes de l’Apr qui voulaient arracher les affiches du maire de Dakar, Khalifa Sall, pour y placarder leur banderole, afin d’accueillir la délégation conduite par le ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, se sont vus opposer un niet catégorique des pro-Khalifa qui se trouvaient juste en face, au niveau de la permanence Papa Babacar Mbaye.

La violence commence à s’inviter dans les manifestations politiques en cette période de précampagne électorale. Et, c’est la commune de Grand Yoff qui donne le  ton. En effet, les jeunes du maire de Grand Yoff, proche de Khalifa Sall, s’en sont violemment pris à ceux de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de la même commune, le samedi 3 juin dernier au niveau du foyer des jeunes. La cause, leurs camarades au pouvoir voulaient décrocher les nombreuses affiches du maire de Dakar, sur lesquelles il est écrit “Khalifa Sall président” pour y accrocher leur banderole qui mentionne que la Cojer est derrière le président Macky Sall pour sa réélection en 2019, et pour une majorité écrasante aux législatives prochaines. Un des jeunes assis au niveau de la permanence du Parti socialiste (Ps) Papa Babacar Mbaye, qui fait face au foyer des jeunes, est venu en courant tirer l’échelle sur lequel était monté un membre de la Cojer qui est tombé rudement sur le sol. Un acte qui a déclenché les hostilités entre les deux groupes qui se regardaient déjà en chiens de faïence.

En effet, pour les proches du maire de Grand Yoff qui avaient  annoncé la couleur en mettant leur musique à bloc, il est impossible d’admettre que leurs adversaires politiques enlèvent leurs affiches. Ce que ne voulaient pas entendre les jeunes protégés du président Macky Sall, car estimant que le foyer n’était pas au maire Madiop Diop. Il s’en est suivi de rudes bousculades et des coups de poings en l’air entre groupes adverses qui se connaissaient bien pourtant

Décidés à défendre coûte que coûte les affiches de leur mentor, les proches du maire Madiop Diop n’ont pas voulu raison garder, malgré les invites de certains de leurs camarades de la Cojer de Grand Yoff. Les journalistes cameramen n’ont pas été épargnés par ces jeunes de Grand Yoff qui ne voulaient pas que la scène soit filmée. Ils se sont attaqués à certains reporters. Il a fallu l’intervention des jeunes de la Cojer pour repousser ces derniers, décidés qu’ils étaient à démolir les caméras des journalistes. La police étaient obligée de se déplacer avec un véhicule pour faire revenir le calme, afin que la cérémonie puisse démarrer, dans une salle trop exiguë pour contenir son monde.

A noter que, le ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, ainsi que la coordonnatrice nationale de la Cojer, Thérèse Faye, étaient dans la commune de Grand Yoff, dans le cadre de la Caravane de proximité initiée par la Cojer. La quasi-totalité des responsables politiques de l’Apr à Grand Yoff étaient présents, notamment le député Abdoulaye Ndiaye, le Directeur général de l’Adie, Cheikh Bakhoum, ainsi que d’autres responsables de la coalition Bby. Tous ont appelé à l’union et à la mobilisation autour du président Macky Sall pour une large majorité lors des législatives.

Laisser un commentaire

Top