ici c'est
Accueil > politique > ASSEMBLEE-DES OPPOSANTS SORTIS MANU MILITARI

ASSEMBLEE-DES OPPOSANTS SORTIS MANU MILITARI

FLASHACTU.INFO-Les députés ont répondu massivement à la convocation du Président de l’Assemblée nationale pour le vote de la loi n°22/2017 portant modification de l’article L.78 de la loi 2017-12 du 18 janvier 2017 portant code électoral. Le rapporteur lisant le compte rendu de la commission a tenu à préciser que les dispositifs de la modification précisent qu’au-delà des 5 bulletins proposés, si le citoyen augmente un autre, ce vote sera nul. Venu assister au vote de la loi, l’ancien président de l’association des marchands ambulants, Saër Tambédou, devenu militant du Pds, s’est levé pour crier : «le peuple est dehors.

Cette modification est mauvaise. Ce code, personne ne va l’accepter», interrompant pendant quelques minutes le rapporteur qui lisait le rapport. Il est finalement intercepté par les gendarmes et sorti de force de la salle, en même temps que Gallo Thiam, membre du comité directeur du Pds. Néné Mané de Bokk Gis Gis, investi sur la liste nationale de la coalition gagnante, est lui-aussi évacué ainsi que d’autres membres de la coalition. Ils disent n’avoir rien fait. « Ils nous ont trouvé là où nous sommes assis pour nous faire sortir de force », ont-ils clamé, descendant des escaliers escortés par les forces de l’ordre.

Des députés de la mouvance présidentielle ont ainsi demandé à Moustapha Niass d’évacuer l’Assemblée nationale pour permettre aux députés de travailler en toute quiétude. Une requête à laquelle le président de l’Assemblée nationale n’a pas accédé.

SENEWEB

Laisser un commentaire

Top