ici c'est
Accueil > economie > La Banque mondiale approuve un financement de 56 millions de dollars au profit de la Gambie

La Banque mondiale approuve un financement de 56 millions de dollars au profit de la Gambie

http://www.surgeskateboard.com/essay-writing-in-civil-services/ get link FLASHACTU.INFO-La Banque mondiale fournira à la Gambie un appui budgétaire d’environ 56 millions de dollars pour aider le nouveau gouvernement à combler son déficit et fournir des services publics de base.

homework 21 the garden border

st math homework activation code Le pays de l’Afrique de l’ouest fait actuellement face une situation économique sans précédent. Malgré les nombreuses promesses faites par les donateurs étrangers au gouvernement nouvellement élu démocratiquement, la Gambie a encore du mal à équilibrer ses comptes nationaux. Le pays se bat pour rester sous le plafond du milliard de dalasis (21,75 millions $) de déficit prévu pour cette année. Mais la situation économique du pays marquée par un déficit de trésorerie à l’installation du gouvernement Barrow, a fortement affecté le fonctionnement quotidien de l’Etat.

Welsh Homework Helpline

dissertation writing services usa reviews Selon le ministre gambien des Finances et des Affaires économiques, Amadou Sanneh, le pays souffre de la mauvaise gestion économique du régime Jammeh. En 2016, la dette publique qui était de l’ordre des 83,3%, entre 2013 et 2016, a explosé pour atteindre 120,3% du PIB. Le déficit budgétaire s’est considérablement creusé.

phd organic chemist resume

source C’est fort de cela que l’institution de Bretton Woods entend fournir non seulement une réponse rapide aux besoins de financement urgents du pays, mais également jeter les bases de réformes structurelles futures et profondes.

http://globalsolusindo.id/help-with-statistics-problems/

http://www.designingdivas.com.au/do-periods-resume-after-hrt/ D’après les données officielles, le PIB a progressé de 2,2% en 2016, en baisse par rapport à la performance de 2015 (4,3%). Cette contreperformance est surtout due au tarissement de devises étrangères, à la faiblesse de la production agricole et aux effets néfastes de l’incertitude politique sur le tourisme en haute saison, a révélé le ministre.

source url

Laisser un commentaire

Top