ici c'est
Accueil > international > Angela Merkel plaide toujours en faveur de l’accueil des migrants

Angela Merkel plaide toujours en faveur de l’accueil des migrants

FLASHACTU.INFO-Lors de sa conférence de presse de rentrée ce mardi 29 août, la chancelière allemande Angela Merkel a de nouveau défendu sa décision d’accueillir de nombreux réfugiés en 2015. Elle a aussi plaidé pour une politique de coopération avec les pays africains pour lutter contre les causes de la migration, plaçant ces propositions dans la lignée de sa politique d’accueil il y a deux ans.

Jusqu’à récemment, le dossier migratoire était passé à l’arrière-plan. Deux ans après l’accueil de nombreux réfugiés, le gouvernement espérait surtout qu’une nouvelle arrivée massive subite ne viendrait pas bouleverser une campagne électorale des plus paisibles où Angela Merkel fait figure de favorite.

La chancelière a au début de sa conférence de presse évoqué d’elle-même le sujet après sa rencontre hier à Paris avec des responsables européens et africains sur ces questions. Une réunion dénoncée par la presse comme une tentative de faire de l’Europe une forteresse imprenable pour les migrants.

Répondant à la question d’une journaliste lui demandant si elle soutenait aujourd’hui une politique aux antipodes de celle menée il y a deux ans, la chancelière a rejeté la critique, évoquant une action guidée par les mêmes principes : « C’était important et c’était une bonne chose d’accueillir ces personnes dans une situation d’exception. Aujourd’hui, nous devons conclure des accords avec les Etats africains sur l’aide au développement, la lutte contre les causes de l’immigration. Ces mesures sont inspirées par les mêmes valeurs humanitaires qui nous ont animés il y a deux ans. »

Angela Merkel rejette une Europe qui s’isole en ignorant les problèmes de ses voisins au Sud. La chancelière a critiqué le manque de solidarité de certains pays européens. Elle a aussi évoqué la possibilité d’accueillir des contingents de migrants aujourd’hui en Libye comme cela est déjà le cas pour ceux hébergés dans des centres d’accueil au Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

Top