ici c'est
Accueil > politique > Le PSD/JANT-BI soutient Kabirou Mbodj de WARI et Khadim Bâ de Locafrique tout en dénoncant le dépeçage de l’économie sénégalaise par des flibustiers venus de l’étranger

Le PSD/JANT-BI soutient Kabirou Mbodj de WARI et Khadim Bâ de Locafrique tout en dénoncant le dépeçage de l’économie sénégalaise par des flibustiers venus de l’étranger

FLASHACTU.INFO-Alors que tout portait à croire que la transaction entre WARI, société pilotée par le très dynamique jeune opérateur économique Kabirou Mbodj, et la société de téléphonie mobile TIGO avait abouti et que le rachat de cette dernière par WARI était effectif, le PSD/JANT-BI manifeste sa surprise de constater que des manœuvres sordides à l’intérieur comme à l’extérieur du pays sont engagées afin d’empêcher cette transaction.
Ces manœuvres, qui visent à remettre en cause le rachat de TIGO par WARI, à faire rapporter le décret signé le 2 août dernier par le président de la République validant la cession par TIGO et, à travers de basses attaques personnelles, à décrédibiliser le patron de la société leader au Sénégal du transfert d’argent, constituent  une sérieuse alerte dans la mesure où elles comportent la menace d’étouffer l’initiative privée nationale pour faire le lit de prédateurs étrangers qui veulent dépecer notre économie.
Au moment où dans notre pays il est beaucoup question de PSE au point que  le patriotisme de tous est sans cesse invoqué et les opérateurs économiques nationaux invités à se l’approprier, il est inconcevable et inadmissible de laisser prospérer les méfaits des ennemis de la Nation qui cherchent coûte que coûte à faire capoter le rachat par WARI de la société de téléphonie mobile  cédée par la Multinationale Millenium.
Au moment où le Sénégal enregistre au premier trimestre de cette année un taux de chômage de 22,7% chez les jeunes, comment comprendre qu’au détriment d’opérateurs économiques nationaux qui ont suffisamment fait leurs preuves, que soient privilégiés des étrangers qui contrôlent déjà chez nous 90% de l’activité économique sans que cela n’impacte l’emploi des jeunes ?
Face à cette situation, le PSD/JANT-BI estime qu’il est temps que les Sénégalais se réveillent et se tiennent debout afin que l’esprit avant-gardiste dont font montre des jeunes comme Kabirou Mbodj de WARI ou Khadim Bâ de Locafrique, repreneur des actions de Saudi Bin Laden à la SAR, soit encouragé et préservé ! Il nous faut contenir le dépeçage de notre économie par des flibustiers venus de l’étranger, soutenus par des compradors et des prévaricateurs locaux, qui sont des professionnels de viles compromissions et mus par leurs seuls intérêts.
Aussi, devant de telles dérives, le PSD/JANT-BI demande au président Macky Sall de conforter notre compatriote Kabirou Mbodj qui a su faire preuve d’esprit d’entreprise et d’audace. Il apporte son soutien au chef de l’Etat pour l’encourager dans sa politique de promotion de l’initiative privée nationale comme l’illustre sa décision de signer le décret de validation de la cession de TIGO à WARI.
Par ailleurs, le PSD/JANT-BI salue l’initiative  de l’Etat du Sénégal tendant à reconsidérer la structuration du capital de la BNDE pour là encore privilégier les seuls intérêts de la Nation. Il exhorte l’Etat à saisir cette opportunité  pour se pencher vigoureusement sur la nécessaire restructuration du secteur bancaire en rapport avec les recommandations de Bâle I et de Bâle II qui ont fixé le seuil de viabilité des structures financières  au taux de 20 à 25% de part de marché.
Le PSD/JANT-BI  suggère  la nationalisation et la fusion de structures financières et de crédit comme le CMS et la BIMAO parce que l’Etat se doit de se doter d’instruments lui permettant de soutenir l’initiative privée nationale et  d’impulser ainsi l’activité économique en instaurant des mesures d’accompagnement et d’incitation fiscale.
Aux travailleurs  de la SAR, le PSD/JANT-BI  lance un pressant appel afin qu’ils ne se départissent pas de leur sens de la mesure et des responsabilités. Le Parti leur demande de faire eux aussi preuve d’esprit patriotique afin de ne pas décourager l’initiative privée nationale mieux à même d’agir dans l’intérêt de la Nation. Le repreneur des actions de Saudi Bin Laden à la SAR, en l’occurrence Khadim Bâ de LOCAFRIQUE,  a sauvé les actifs immobiliers de la SONACAOS. Ce qui révèle un réel esprit patriotique chez lui.

Fait à Dakar, le 25 aout 2017
                                                       Le  Parti social-démocrate (PSD/JANT-BI)

Laisser un commentaire

Top