view ici c'est
Accueil get link > economie diverse experiences resume > follow site CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À RENFORCER AFRICA50

CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À RENFORCER AFRICA50

http://www.seniorsafehomes.com/how-to-write-the-discussion-section-of-a-dissertation/ how to write the discussion section of a dissertation watch FLASHACTU.INFO-Africa50, une institution de la Banque africaine de développement (BAD) spécialisée dans l’’’investissement dans les infrastructures’’, est ’’un levier essentiel pour résorber le déficit infrastructurel de l’Afrique’’, selon le président sénégalais Macky Sall, qui a souhaité, mardi, à Dakar, qu’elle soit renforcée pour ’’contribuer de manière décisive à la prospérité’’ du continent.

http://www.montebovi.net/?dissertation-sur-le-respect-de-la-constitution

http://homestoneproperty.com/?p=writing-a-good-college-admissions-essay-really ’’L’initiative Africa50 est un levier essentiel pour résorber notre déficit infrastructurel et accompagner la nouvelle dynamique de croissance de notre continent. Une croissance portée par ses énormes ressources naturelles et humaines’’, a-t-il dit à l’ouverture de la deuxième assemblée des actionnaires d’Africa50.

writing the personal statement
Cette structure a été créée par la Banque africaine de développement, l’un des plus importants partenaires financiers des Etats africains.
Le contient africain ’’a clairement identifié ses besoins, défini ses priorités et trouvé avec Africa 50 un instrument innovant pour attirer les investisseurs privés dans les infrastructures’’, a souligné Macky Sall.
Dès lors, il faut ’’renforcer cette institution panafricaine, afin qu’elle puisse, de façon décisive, aider à assurer la prospérité et le bonheur des populations africaines’’, a-t-il plaidé.
’’Il est impératif de promouvoir davantage l’investissement pour réaliser nos ambitions portées par le Programme de développement des infrastructures de l’Afrique, qui est un outil important de planification et de mise en œuvre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique’’, a ajouté Macky Sall.
Le Programme de développement des infrastructures de l’Afrique (PIDA) a des projets dont la mise en œuvre aura besoin d’environ 130 millions de dollars US par an, selon le président sénégalais.
’’Il convient donc d’agir vite pour atteindre nos objectifs en mettant l’accent sur la réalisation de programmes (…) prioritaires, notamment dans le cadre du PIDA’’, a recommandé Macky Sall aux participants de la deuxième assemblée des actionnaires d’Africa50.
Le PIDA, un programme du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), ’’a identifié sur la période 2012-2020 quelque 51 projets à réaliser dans le continent, pour un coût de 68 milliards de dollars US, avec une concentration sur 16 projets prioritaires’’, a-t-il rappelé, laissant entendre que cette initiative du NEPAD a besoin du soutien d’Africa50.
Macky Sall appelle également au ’’renforcement des partenariats’’ entre Africa50 et le secteur privé, et à ’’l’exploitation du potentiel des ressources intérieures’’ des Etats, afin de ’’combler les besoins en investissements massifs, que ni les budgets nationaux, ni l’aide publique ne peuvent à eux seuls satisfaire’’.
Il a invité aussi le secteur privé à ’’saisir cette opportunité’’ de coopérer avec Africa50 pour investir en Afrique.
Il a demandé aux dirigeants de la BAD et d’Africa50 d’aider ’’davantage à la réalisation des projets, dans les secteurs sources de croissance et de création d’emplois, notamment dans les énergies renouvelables, les énergies, l’agriculture, les transports et les technologies de l’information et de la communication’’.

Laisser un commentaire

Top