ici c'est
Accueil > politique > Macky-Aliou SALL : le projet de dévolution monarchique est en marche !

Macky-Aliou SALL : le projet de dévolution monarchique est en marche !

FLASHACTU.INFO-Après la controverse liée au pétrole et au gaz, le frère du Président a donc fini par démissionner de toutes les fonctions qu’il occupait dans ce secteur au niveau national. Non pas qu’il est rassasié. Il a simplement trouvé un plus gros gibier pour son insatiable boulimie. Avec la complicité de son grand-frère de Président, Aliou SALL, tout en restant l’africain de TIMIS, va désormais gérer les milliards de la Caisse des dépôts et consignations.

Qui l’eut cru ? Qui pouvait imaginer qu’après avoir déclaré qu’il ne nommera jamais son jeune frère de sang par décret, Macky SALL était capable de se renier et de franchir le Rubicon ?

C’est là une preuve supplémentaire que la famille présidentielle prend les Sénégalais pour des demeurés. La dynastie SALL est en marche et n’a aucun respect pour le peuple : depuis l’avènement de Macky SALL, la famille prime sur la patrie et les servitudes sur les services dus à la Nation.

Force est de constater que nous avons affaire à un régime qui a érigé en mode de gouvernement le népotisme, le clanisme, la non transparence, l’opacité et le piétinement des valeurs de la République.

Après Wade dont il avait rageusement flétri les méthodes, Macky SALL veut se donner à son tour les moyens d’une dévolution monarchique du pouvoir en mettant à la disposition de son frère un matelas financier de plus de 200 milliards de nos francs. Seulement, ce projet machiavélique ne passera pas.

Conscient que la ficelle est trop grosse, Aliou SALL, laisse entrevoir sa prochaine démission de la présidence de l’AMS pour, dit-il, éviter un conflit d’intérêts avec la Caisse des dépôts et consignations. Seulement, la logique voudrait qu’il démissionne aussi de la mairie pour la même raison vu que l’une des missions de la CDC est de financer les équipements marchands des collectivités locales.

Aliou SALL est plein de contradictions. Il y a peu de temps, il disait être sorti du secteur du pétrole au Sénégal pour se déployer sur l’Afrique comme si notre pays ne faisait pas partie du continent.

Au moment où l’écrasante majorité de la jeunesse du Sénégal est au chômage et que toutes les couches sociales deviennent vulnérables, Macky Sall et son clan ne sont intéressés que par le partage de nos maigres ressources.

Que les Sénégalais ne s’y trompent pas.  Les frères SALL, avec l’argent du pétrole, du gaz et de la plus liquide des caisses du pays, entendent trôner sur le pays comme les rois qu’ils croient être.

Personne ne peut plus douter des sombres desseins de la dynastie SALL qui rêve de s’installer de manière pérenne au pouvoir. Après Macky SALL, le jeune frère Aliou SALL se prépare pour la présidentielle de 2024 après qu’il aura minutieusement étoffé son trésor de guerre.

Aujourd’hui, comme par miracle, Aliou SALL est le plus doué des Sénégalais, le plus intelligent des journalistes, le plus expérimenté des managers. On chante ses talents. Depuis que son frère est à la tête de la magistrature suprême, c’est du Aliou Sall par-ci, Aliou Sall par-là, Aliou SALL partout. Mais que faisait donc ce brillantissime Aliou avant que son frère ne le pistonne ? Qu’il arrête de nous dire qu’il est arrivé là où il est sans l’aide de son frère. Il est évident qu’il est le frère de Macky SALL mais il doit arrêter de nous jeter de la poudre aux yeux.

Depuis 2012, nous assistons à une série de scandales plus ahurissants les uns que les autres (Petrotim, affaire Bictogo, cartes d’identité biométriques, les rapports de l’OFNAC jusque-là sous silence….) et voilà aujourd’hui que Aliou SALL est promu à la tête de la CDC. Nous restons convaincus que des scandales, il y en aura encore, si on n’y prend garde.

Au passage,  qui est le PCA de la CDC appelé à surveiller la gestion de Aliou SALL ? Eh bien, un député de Foundiougne qui doit tout à Macky SALL. Nous disons non à ce nouvel attentat contre les intérêts supérieurs de la Nation.

Nous, Cadres du Grand Parti, resterons unis jusqu’à la victoire finale dans le combat contre le népotisme. Nous refuserons qu’une famille veuille hypothéquer l’avenir de notre pays.

Pour la sauvegarde de la Nation et des conclusions des Assises Nationales dont le Grand Parti se veut le porte-étendard, le moment est venu, pour le Peuple, de se mettre debout et de dire stop à Macky SALL. Nous prendrons nos responsabilités à cet égard.

Un Président qui foule au pied sa propre parole, emprisonne ses adversaires politiques, bâillonne les récalcitrants, gère avec désinvolture nos deniers publics et traite avec méprise insolente nos institutions, n’est pas digne de notre confiance.

Le Grand Parti entend se tenir debout afin de sauver le SENEGAL et nous demandons solennellement au Président Malick GAKOU de demeurer un solide rempart contre les fossoyeurs de la République pour sauvegarder notre dignité nationale en berne.

Vive le SENEGAL !

Vive la REPUBLIQUE !

Laisser un commentaire

Top