ici c'est
Accueil > politique > Le Groupe Yavuz Selim passe sous administration provisoire de l’Etat du Sénégal

Le Groupe Yavuz Selim passe sous administration provisoire de l’Etat du Sénégal

FLASHACTU.INFO-Désormais, c’est l’Etat du Sénégal qui ‘‘gère provisoirement’’ les établissements Yavuz Selim. C’est ce qui ressort de la rencontre tenue hier lundi à huis clos, entre Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Education nationale, et l’association des parents d’élèves du groupe scolaire.

 

L’administration du groupe scolaire Yavuz Selim passe désormais sous autorité du ministère de l’Education nationale. De même, le groupe Baskent Egitim et la Fondation Maarif sont respectivement écartés de la gestion et de la reprise desdits établissements. C’est du moins les propositions qui ressortent de la rencontre tenue hier entre le ministre de l’Education nationale et l’association des parents d’élèves. Selon Serigne Mbaye Thiam qui a fait face à la presse à sa sortie d’audience, l’Etat a pris la décision d’interdire de façon formelle au groupe Baskent Egitim de construire des écoles sur son territoire. Quant à la Fondation Maarif, elle a possibilité, si elle le souhaite bien évidemment, d’ouvrir des écoles au Sénégal.  Serigne Mbaye Thiam a tenu à rappeler ‘‘l’engagement et la ferme volonté de l’Etat du Sénégal de résoudre ce problème’’. Il s’est également ‘‘félicité’’ de la ‘‘preuve de maturité’’ et de la ‘‘responsabilité’’ de l’association des parents d’élèves qui, d’après lui, a joué un ‘‘rôle considérable de facilitation’’ dans cette ‘‘crise’’.

‘‘J’ai noté un état de satisfaction dans les discussions. C’est ce qui nous a permis de parvenir à une solution provisoire pour permettre aux élèves d’étudier normalement’’, a-t-il soutenu. Cette audience, qui a duré près de trois heures d’horloge, est, de l’avis du ministre, ‘‘un fort moment d’échanges’’ entre l’Etat du Sénégal, l’administration de l’école et les parents d’élèves.

Dans son face-à-face avec la presse, Serigne Mbaye Thiam, refusant de répondre aux questions judiciaires relatives à cette affaire, dit avoir reçu l’association des parents d’élèves au nom du gouvernement du Sénégal, et ce, pour ‘‘entendre leur préoccupation’’ en vue d’une ‘‘solution provisoire’’ à la présente situation pour une ‘‘solution définitive et durable’’. La préoccupation des parents a essentiellement tourné, fait savoir le ministre socialiste, autour de la poursuite des études de leurs enfants qu’ils ont déjà inscrits dans les écoles Yavuz Selim.

L’Etat, en prenant une telle décision, fait-t-il remarquer, s’est surtout soucié de l’avenir des enfants. Et c’est ce même souci, selon ses propos, qui a ‘‘commandé les actions et les démarches’’ que le gouvernement a entreprises depuis que ‘‘le problème a pris racine’’. En présence du collectif des parents d’élèves, de la direction de Yavuz Selim et du ministère de l’Intérieur,  le Sénégal a pris,  selon Serigne Mbaye Thiam, la responsabilité de gérer provisoirement les écoles Yavuz Selim et l’engagement de faire poursuivre les cours ‘‘dans l’intérêt de tous’’. ‘’Les enseignements et les apprentissages vont se dérouler normalement dans toutes les écoles Yavuz Selim’’, rassure-t-il.

Cette administration provisoire doit conduire, estime le ministre de l’Education nationale, vers une solution définitive pour assurer ‘‘le modèle pédagogique reconnu du groupe Yavuz Selim’’. Dans ses recherches de solution, déclare-t-il, les intérêts de toutes les parties prenantes ‘‘vont être pris en compte’’, y compris l’association des parents d’élèves, dans le cadre d’un partenariat. Serigne Mbaye Thiam a, par ailleurs, affirmé qu’une rencontre est prévue, dès aujourd’hui mardi 3 octobre, entre les enseignants et l’administration sénégalaise de l’école pour discuter des modalités en vue de dégager une solution définitive à ce cette situation.

A la fin de cette rencontre, l’association des parents d’élèves a refusé de s’adresser à la presse.

Laisser un commentaire

Top